L’utilité et le calcul de la valeur ajoutée

Publié le , par La RDE
Catégories :
La valeur ajoutée

Il existe plusieurs indicateurs économiques qui permettent de connaitre la rentabilité d’une société. La valeur ajoutée compte parmi ces indicateurs. C’est un moyen utilisé par l’entreprise pour évaluer son développement. Pour tout entrepreneur, il est important de bien connaître la notion de valeur ajoutée.

Définition de la valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée est un indicateur économique dont le but est de mesurer la richesse d’une entreprise. Elle fait partie de la SIG ou Solde intermédiaire de Gestion après la marge commerciale. Elle est obtenue par soustraction du chiffre d’affaires aux consommations intermédiaires. Les consommations intermédiaires représentent les produits ou les matières premières utilisées par la société et qui seront ensuite détruite ou transformés pour concevoir des produits ou des services.

La valeur ajoutée permet à l’entreprise de payer les différents acteurs qui participent à son développement, à savoir :

  • Les salariés de l’entreprise par l’intermédiaire des rémunérations ou salaires
  • Les associés, les actionnaires, les investisseurs qui reçoivent des dividendes
  • L’État auquel la société paie des impôts et des taxes diverses
  • La banque par le remboursement des prêts et le paiement des intérêts

La valeur ajoutée constitue un autre moyen de connaitre les profits de l’entreprise en lui apportant des bases de calcul avec l’EBE ou Excédent Brut d’Exploitation. Il existe deux types de valeur ajoutée : la valeur ajoutée brute et la valeur ajoutée nette. La valeur ajoutée brute ne considère pas les dotations aux amortissements des immobilisations tandis que la valeur ajoutée nette prend en compte les amortissements. Sur le plan national, elle a une grande importance pour l’économie d’un pays. À travers cet indicateur économique qu’est la valeur ajoutée, il est possible de connaitre le PIB ou Produit Intérieur Brut d’un pays. Ce PIB est indispensable pour mesurer le développement économique d’un pays.

Quelle est l’utilité de la valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée a une grande utilité pour l’entreprise. Pour la société elle-même, elle permet de mesurer la santé de l’entreprise. En effet, si la valeur ajoutée de l’entreprise est faible par rapport à son chiffre d’affaires, cela signifie que cette société vit au dépens de ses fournisseurs et ses clients ; sa production ne génère pas assez de rentabilité et il est important de changer de stratégie.

Pour les entreprises concurrentes, un calcul de valeur ajoutée est une méthode pour reconnaitre les activités qui peuvent générer plus de profits. L’entreprise peut faire une comparaison avec les autres entreprises offrant le même produit et savoir sa place sur le marché.

Sur le plan financier, d’autres ratios financiers sont obtenus à partir de la valeur ajoutée. Il s’agit des trois ratios suivants : le taux de valeur ajoutée, du taux de rendement des capitaux investis et de la productivité du travail. Le taux de valeur ajoutée se calcule en divisant la valeur ajoutée de l’entreprise par son chiffre d’affaires hors taxes. Le taux de rendement des capitaux investis est le résultat de la valeur ajoutée divisé par les actifs productifs bruts. Pour la productivité du travail, elle se calcule par un rapport de la valeur ajoutée et des charges du personnel.

Comment calculer la valeur ajoutée ?

La valeur ajoutée est effectuée en utilisant le compte de résultat de l’entreprise. Le calcul de la valeur ajoutée se fait à partir des éléments des classes 60 à 62 et des classes 70 à 72 du plan comptable général. La valeur ajoutée fait partie des indicateurs de SIG ou Solde intermédiaire de Gestion. Il y a deux manières de calculer la valeur ajoutée d’une entreprise. La première est le résultat net et la deuxième est la marge commerciale.

Calcul de la valeur ajoutée à partir du résultat net

Cette catégorie de calcul pour la valeur ajoutée est la plus simple et la plus facile. Il suffit de faire une soustraction des chiffres d’affaires par les achats consommés. Ces achats sont constitués par les matières premières, les marchandises et les charges.

Calcul de la valeur ajoutée à partir de la marge commerciale

La valeur ajoutée est obtenue par addition de la marge commerciale de l’entreprise par la production de l’exercice. Une fois le résultat obtenu, on enlève les consommations de l’exercice en provenance des tiers. Tous ses indicatifs se trouvent dans le plan comptable général. La production de l’exercice est constitué par les éléments de la classe 70 c’est – à dire la production vendue, la classe 71 qui est la production stockée et la classe 72 qui est composée par la production immobilisée. Quant à la consommation de l’exercice, elle comprend les éléments de la classe 61 et 62. Il ne faut pas oublier de prendre en compte dans cette rubrique les variations de stock des matières premières et les autres approvisionnements. En quelque sorte, la valeur ajoutée est constituée par le total des comptes de la classe 70 à 72 et ceux des comptes 60 à 62.