Comment établir un business plan ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
comment établir un business plan

Le business plan est un document indispensable à la création d’une entreprise. Il vous permet entre autres de trouver plus aisément un financement auprès d’une banque ou d’un investisseur. Lors d’un projet de création d’entreprise, le business plan est le document qui synthétise et résume le mode de fonctionnement de l’entreprise qu’un entrepreneur doit établir en suivant quelques étapes.

Le business plan en général

Dans le cadre d’un projet de création une entreprise, il est indispensable de passer par l’étape du business plan.  Le business plan est le dossier qui décrit le projet de l’entreprise et son objectif principal est de convaincre les associés, les banquiers ainsi que les partenaires en affaire que le projet est viable et rentable.

On peut dire que le business plan est comme une sorte de carte de visite d’un projet et aussi un outil de communication par excellence. Il doit répondre à certaines attentes de l’entreprise et pour sa création, il est important de suivre les règles de présentation. Ce document doit être rédigé soigneusement pour capter efficacement l’attention des lecteurs. Il doit comprendre en moyenne 10 et 20 pages.

Toutes informations qu’on doit trouver dans un business plan doivent être pertinentes et transparentes, afin de convaincre le collaborateur ou l’investisseur. En effet, l’intégrité du porteur de projet est l’élément décisif dans leur décision.

Si vous ne savez pas comment rédiger un business plan, n’hésitez pas à vous inspirer d’un modèle de business plan pour vous aider.

La structure d’un business plan

Dans la présentation d’un business plan, il faut le rédiger étape par étape et respecter un certain formalisme qui va influencer les décisions des partenaires.  Plusieurs éléments sont indispensables pour fournir des détails sur le projet.

Le résumé ou l’executive summary

Quand on rédige un business plan, il faut d’abord savoir qu’on s’adresse à des personnes qui n’ont pas connaissance du projet. Dans ce cas, c’est dans l’executive summary qu’on doit trouver les points fondamentaux et les chiffres clés du projet. Il est essentiel d’être précis dans ce résumé car l’investisseur doit bien comprendre le projet ainsi que son modèle économique.

Après avoir compris et vu que le projet est attractif et viable, le lecteur du business plan peut prendre sa décision de poursuivre le projet mais, attention ! quand votre business plan n’est pas adapté en fonction de votre projet, il a complètement le droit d’abandonner votre projet car personne ne voudra prendre de risque mais avoir des opportunités de gains en investissant dans un projet.

Présentation de l’équipe fondatrice

Il est essentiel de présenter les porteurs du projet afin de convaincre les tiers sachant qu’une bonne équipe apporte une bonne réussite d’un projet. Il faut prouver que les membres de cette équipe ont les compétences nécessaires pour la réussite du projet.

Les formations, les parcours ainsi que les compétences de chaque membre de l’équipe doivent être présenter pour que les potentiels financeurs et partenaires puissent reconnaître les valeurs des fondateurs.

La précision de chaque rôle des associés de l’entreprise doit être mentionner dans le business plan mais aussi, la désignation du représentant légal de la société et dirigeant est essentiel pour les lecteurs.

Effectuer une étude économique

Un business plan doit comporter une étude économique où figure l’étude du marché, la stratégie marketing, ainsi qu’un business model pour mettre en lumière le potentiel du projet.

La réalisation d’une étude de marché

Une étude de marché désigne l’analyse des cibles de l’entreprise, c’est dans l’étude de marché qu’on peut recueillir des informations pertinentes pour cerner les composantes du marché où l’entreprise veut se lancer.

Avant de se lancer dans les démarches juridiques, il est essentiellement idéal de faire l’étude de marché même s’il n’est pas obligatoire.

Cependant, c’est une étude qui répond à plusieurs objectifs :

  • Évaluation de l’offre: il est essentiel d’identifier les opportunités et les offres disponibles sur le marché ciblé ainsi que la comparaison des différentes offres proposées. Il faut aussi connaître les tarifs et la stratégie utilisée par la concurrence.
  • Évaluation de la demande : savoir observer les attitudes des consommateurs, leurs besoins et leurs attentes pour un budget précis.
  • Cibler les avantages concurrentiels : observer les concurrents pour pouvoir cibler les manques et les potentielles carence du marché visé.

Définir une stratégie commerciale et marketing

La stratégie commerciale est la mise en œuvre de moyens marketing et commerciaux coordonnés qui vont vous permettre de conquérir de nouveaux clients et grâce à cette stratégie, vous allez pouvoir booster les ventes.   Vous allez devoir vous fonder sur la méthode du « mix marketing » pour la mise en place d’un modèle commercial bien cohérent qui exige un bon ciblage, une analyse régulière des concurrents, un business model bien défini qui est basé sur une vraie stratégie entrepreneuriale.

  • Définir le prix: vous devez établir une liste de l’offre de produits et services de votre entreprise, les formules proposées et déterminer les détails pour les prix comme la grille tarifaire et les tarifs dégressifs.
  • L’offre du produit : un catalogue des biens ou services doit être dressé accompagné de ses caractéristiques, leurs atouts de différenciation, les packs proposés ainsi que les offres promotionnelles.
  • La stratégie de distribution : la place de distribution doit être bien définie car il faut déterminer les canaux où l’entreprise va effectuer la vente de ses produits ou services.
  • Faire une promotion : dans cette partie, c’est la communication qui joue un rôle important car c’est à l’aide de la communication que vos potentiels clients vont pouvoir reconnaître votre produit.
  • Définir la clientèle ciblée : il faut bien préciser la clientèle que vous voulez cibler. Bien définir la catégorie de public, connaitre les caractéristiques qui les définissent, préciser la tranche d’âge, définir la zone géographique ainsi que la catégorie socio-professionnelle de votre public visé.

Établir un business model

Elaborer un modèle économique permet d’identifier les moyens utilisés pour la réalisation de certains objectifs comme la description du produit ou service proposé et aussi expliquer sa valeur. Dans cette partie, il est important d’élaborer des tableaux prévisionnels financiers.

Le premier tableau doit se basé sur le chiffre d’affaires minimum espéré

Dans cette première partie, vous devez faire une présentation du chiffre d’affaires que vous estimez. Dans cette estimation, vous devez préciser l nombre de ventes réalisables par jour ainsi que le panier moyen d’un consommateur.  Les couts liés à la création et au fonctionnement de votre entreprise doivent aussi être présenté.

Un tableau sur le plan de financement

Dans ce plan de financement, vous allez devoir être bien réaliste car ce tableau représente votre besoin de financement extérieur et il doit décrire la totalité des besoins nécessaires pour le lancement de l’activité et montrer les ressources internes c’est-à-dire les ressources déjà mobilisées.

Un business model ne doit pas être très long car une seule page dans votre business plan doit suffire pour présenter votre business model. Et pour être sûr de ne rien laisser de côté, vous pouvez suivre une matrice d’affaires qui est désignée sous le terme de business model Canvas qui a pour but de rassembler les points incontournables d’un business model réussi. L’objectif de ce business model Canvas est de rassembler sur une page tous les grands éléments de l’activité de la future entreprise.

Définir le positionnement de la future entreprise

La présentation du positionnement de l’entreprise est importante pour pouvoir répondre aux besoins de vos clients car cela va déterminer l’image que vous souhaitez véhiculer avec votre entreprise.  Le choix de votre positionnement dépend aussi de ce que proposent les concurrents. Pour la preuve de votre réussite, vous devez prouver vos avantages par rapport à ce que les concurrents proposent déjà sur le marché.

Faire une étude financière du projet

La stratégie financière se définit comme le plan d’action qui permet à l’entreprise d’atteindre un équilibre financier. L’évolution de l’objectif de cette stratégie dépend de la situation qu’elle soit sur le long, moyen ou court terme.

  • Sur le court terme: le but de cette stratégie est de permettre le projet de voir le jour. Le lancement d’un produit ou service prend du temps et nécessite des financements importants. Sur le court terme, la stratégie de financement consiste à rechercher les différentes formes de financements envisageables pour démarrer l’activité.
  • Sur le moyen terme : à cette étape, l’objectif de stratégie est d’améliorer les produits ou services existants ou à développer de nouvelles branches d’activités. Cependant, la stratégie de financement s’appuie sur les bénéfices de l’entreprise ou vous allez devoir chercher un financement extérieur.
  • Sur le long terme : à ce stade, la stratégie consiste à rationaliser les couts de production pour l’amélioration des performances financières de l’entreprise.

Pour une bonne mise en place de la stratégie financière, il est important d’avoir au préalable dressé un prévisionnel de trésorerie sur un ou plusieurs exercices et qui permet à l’entrepreneur d’évaluer sa capacité à financer son activité. Grâce à l’aide de ce document, l’entrepreneur peut envisager sa stratégie financière et choisir le type de financement le plus adapté à son activité.

les régimes fiscal et social dépend de la forme juridique choisi et le choix de cette forme juridique est nécessaire pour l’élaboration d’un business plan et d’un business model.

Pour la bonne réussite d’un business plan, assurez vous que vous avez marquer les informations pertinentes et justifiées. Faites aussi relire votre business plan par plusieurs personnes pour avoir leurs avis et les critiques que vous devez modifier en cas de mal compréhension.