Les formalités nécessaires à l’ouverture ou à la reprise d’une salle de sport

Publié le , par La RDE
Catégories :
Salle de sport

Faire du sport en salle est devenu une pratique très appréciée. Les activités sportives permettent de rester en excellente forme, qu’elles soient pratiquées en plein air ou dans un centre spécialisé. C’est pour cette raison que les salles de fitness et de sport connaissent un fort développement en France, mais aussi dans d’autres pays de l’Europe. L’ouverture d’une salle de sport peut être une excellente solution pour générer des revenus plus ou moins confortables. Les opportunités sont nombreuses pour les entrepreneurs qui veulent se lancer dans un projet de création ou bien la reprise d’une salle de sport. Il faut alors suivre des formalités spécifiques, dans la mesure où ouvrir une salle de sport revient à créer une entreprise.

Quelles sont les réglementations à respecter pour ouvrir une salle de sport ?

Pour pouvoir ouvrir une salle de sport, il faut suivre des réglementations strictes. Pour cela, il est important de savoir que ces réglementations peuvent être différentes, en fonction du type d’activité de l’entreprise (salle de gymnastique, salle de sport de combat, etc.). Les équipements et les besoins peuvent également être différents en fonction du type d’activité. Des réglementations peuvent aussi s’appliquer au personnel de la salle de sport.

En effet, la salle de sport doit suivre les règles hygiéniques des établissements qui reçoivent du public (installation des douches, installation des dispositifs d’extinction d’incendie automatique, etc.). Il faut aussi se rendre en préfecture après les 3 mois d’activités suivants l’ouverture de la salle de sport pour effectuer la déclaration de l’entreprise. Cela est nécessaire pour pouvoir obtenir l’homologation de la salle de sport.

Pour ce qui est de la réglementation pour le personnel de l’entreprise, l’entrepreneur doit juste être disponible, motivé, dynamique. L’entrepreneur n’est pas obligé d’avoir un diplôme spécifique pour pouvoir ouvrir une salle de sport. Toutefois, il faut qu’il possède des connaissances dans le domaine du sport pour qu’il puisse faire une évaluation des compétences de son personnel et répondre aux questions qui pourront être posées par les clients de l’entreprise. Par contre, il faut que les coaches et les professeurs possèdent un diplôme d’État et d’un centre sportif avant de pouvoir assurer le bon fonctionnement des activités dans un centre sportif.

Quelles sont les formes juridiques possibles pour la création d’une salle de sport ?

Plusieurs structures sont possibles lorsqu’il s’agit de créer une salle de sport. Chaque structure a ses propres avantages et ses propres règles.

Il est possible de choisir une SARL pour ceux qui veulent ouvrir une salle de sport à moindre coût. Cette structure procure également une fiscalité avantageuse à l’entreprise (rémunération du dirigeant). L’entrepreneur dans une SARL est considéré comme un travailleur non-salarié.

Il est aussi possible de choisir la SAS pour son business. Il est nécessaire de s’associer à quelques personnes et de constituer un capital pour pouvoir créer une salle de sport en tant que SAS. Toutefois, les associés de l’entreprise peuvent choisir librement le montant des leurs apports (pas de minimum de capital social).

Pour le projet de création d’une salle de sport, choisir le statut EURL peut présenter des avantages pour le chef d’entreprise (limite des responsabilités, souplesse de la comptabilité, etc.).

Pour faire le choix du statut idéal lors de la création de la salle de sport, il faut prendre en compte les besoins de l’entreprise et sa situation. Une salle de sport qui a été créée en franchise ne peut pas choisir son propre statut juridique, c’est à la maison-mère de décider de cela. Lorsque le choix est fait, il faut procéder au dépôt de la liste des souscripteurs et l’attestation de dépôt des fonds auprès du greffe du tribunal de commerce compétent ou auprès du Centre de Formalités des Entreprises.

Ouvrir une salle de sport : les régimes fiscaux.

Le choix du régime fiscal se fait en fonction du statut que l’entrepreneur choisit pour l’exercice de ses activités. Il y a l’Impôt sur le revenu ou l’IR ; dans ce cas, l’entreprise ne supporte pas d’imposition sur les bénéfices, mais ce sont les associés et les entrepreneurs qui sont imposés.

Il y a aussi l’Impôt sur les sociétés ou IS ; et c’est directement l’entreprise qui le supporte. L’entrepreneur peut aussi être imposé à un autre type d’impôt qui est perçu sur ses dividendes et son salaire durant ses activités.

L’étude de marché à effectuer pour ouvrir une salle de sport.

L’étude de marché est une étape importante pour pouvoir ouvrir une salle de sport. Elle permet de vérifier si la zone d’implantation envisagée possède un potentiel commercial pour pouvoir lancer les activités de sports avec succès.
Pour effectuer une étude de marché efficace pour son business, il faut commencer par prendre des renseignements sur le secteur, cela permet de mieux comprendre les attentes des cibles de l’entreprise. Il faut ensuite faire une descente sur terrain pour mieux connaître les cibles (leurs habitudes d’achat, leur budget, etc.).

Pour s’assurer que le marché local en sports n’est pas saturé, il faut effectuer une évaluation de la dynamique concurrentielle de la zone d’implantation ; il faut également trouver un positionnement commercial qui peut différencier l’activité de l’entreprise par rapport aux activités des concurrents.

Le plan marketing à réaliser pour ouvrir une salle de sport.

Il est également important d’élaborer un plan marketing pour pouvoir déterminer les actions qui doivent être mises en place pour son business (actions pour fidéliser et attirer la clientèle de l’entreprise). L’objectif est de réussir à vendre des abonnements en sports et de fidéliser les clients pour qu’ils effectuent un renouvellement des abonnements.

Le plan marketing consiste également à effectuer des actions pour veiller sur la présence de l’entreprise en sports sur Internet (création d’un site vitrine).

Le plan marketing consiste également à mettre en valeur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Instagram, etc. Cela permet d’accroître la visibilité de l’entreprise et de créer un lien avec les membres de l’entreprise.

Il est également possible d’effectuer des campagnes de street marketing (distribution de flyers par exemple), communication à travers des médias locaux, mettre en place des partenariats avec des comités d’entreprises de la région, etc.

Quels sont les besoins nécessaires pour ouvrir une salle de sport ?

Ce sont les besoins humains et les besoins matériels qui doivent être bien définis avant d’ouvrir une salle de sport. Cette étape doit être faite pour pouvoir élaborer un prévisionnel financier plus précis et plus réaliste pour son business.

Pour pouvoir ouvrir une salle de sport, il faut prévoir des infrastructures qui permettent aux clients de se changer (cabines, vestiaires avec casiers, etc.) ; des douches et des sanitaires ; de l’aménagement pour acquérir les clients de l’entreprise (téléphone, comptoir, terminal de paiement, poste informatique, contrôles d’accès, etc.) ; du matériel de sports comme les poids libres, les stations uniques, les machines de cardio, etc. ; des équipements de sécurité ; du matériel promotionnel ; des distributeurs de barre énergétique et de boissons ; des équipements pour la partie administrative de l’entreprise ; etc.

Les besoins humains pour un projet de création d’une salle de sport sont les besoins en personnes compétentes (possédant un diplôme d’État). Il est important que ces personnes sachent s’adapter aux différents types de publics au cours des activités.