Comment créer et bien gérer une entreprise de bâtiment ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
entreprise de bâtiment

Une entreprise de bâtiment peut réaliser différentes activités telles que la construction et aménagement de maison. Elle est aussi appelée entreprise tous corps d’état. Son projet se base en général sur la réalisation de travaux de construction et de rénovation d’appartement ou de maison, mais peut s’élargir aussi sur le terrassement et l’agrandissement.

Créer et gérer une entreprise de bâtiment exige beaucoup d’effort et des compétences spécifiques pour garantir des prestations (construction, rénovation, etc.) répondant aux besoins des clients.

Dans cet article, nous vous proposons toutes les informations nécessaires à la création et la gestion d’une entreprise de bâtiment.

Comment créer une entreprise de bâtiment ?

Quelles sont les qualités requises pour créer une entreprise de bâtiment ?

En France, créer une entreprise de bâtiment (construction, rénovation, etc.) nécessite des compétences spécifiques aussi bien pour le gérant que pour les employés.

En tant que gérant d’une entreprise spécialisée dans la construction, la rénovation ou l’aménagement de maisons, vous êtes investi d’une grande responsabilité et vous devez posséder des compétences professionnelles dans le domaine du bâtiment et des travaux publics (BTP).

De manière générale, vous devez être titulaire d’un CAP, d’un BEP, d’un diplôme de niveau supérieur ou d’un équivalent en bâtiment et travaux publics (BTP). Pour ajouter des valeurs à vos compétences en matière de gérance d’entreprise, il est important d’acquérir des connaissances dans d’autres domaines tels que la comptabilité, la communication, le droit, l’informatique, les ressources humaines…

Bien que vos connaissances dans ces différents domaines ne puissent pas vous aider à améliorer la qualité des travaux (travaux de construction de maison individuelle, rénovation, etc.) fournis par votre entreprise de bâtiment, elles sont indispensables à sa gestion et à son bon développement.

Il est quand même possible de créer une entreprise de bâtiment si vous n’avez pas les diplômes nécessaires en BTP, à condition d’être un artisan. Pour cela, il faut que vous ayez au moins trois ans d’expérience professionnelle dans le domaine du bâtiment ou dans la construction et la rénovation, par exemple gérant d’une société en plomberie ou en électricité.

Concernant les employés, vous devez impérativement engager des personnes qualifiées dans différents domaines tels que plomberie, l’électricité, la maçonnerie, la peinture,  la menuiserie, le revêtement de sol, un enduiseur, l’ouvrage en bois, l’ouvrage métallique ou la mise en place de plan pour garantir la qualité de chaque service rendu à vos clients.

Il faut savoir que, dans la majorité des cas, un plombier ne dispose pas des compétences nécessaires à la construction de maison, tout comme un électricien.

Par ailleurs, un spécialiste en construction peut éprouver des difficultés à réaliser des tâches destinées à un expert en rénovation ou en aménagement intérieur.

Quelles sont les démarches à suivre pour créer votre entreprise de bâtiment ?

Créer une entreprise exige toujours des démarches au niveau administratif. Il est plus intéressant, pour commencer, de créer votre entreprise avec le régime micro-entreprise pour faciliter les démarches à suivre et pour engranger plus d’expérience professionnelle en tant que débutant.

Votre société de construction ou de rénovation peut opter pour ce régime, à condition de ne pas franchir un seuil lié au chiffre d’affaires annuel.

Si vous décidez d’opter pour ce régime, voici les limites que votre entreprise de bâtiment doit respecter :

  • Votre chiffre d’affaires annuel ne doit pas dépasser un certain seuil
  • Le fonds d’investissement et les dépenses au démarrage de votre entreprise de bâtiment ne sont pas déduits à l’imposition
  • Votre statut ne vous permet pas d’avoir plusieurs associés dans votre entreprise de bâtiment
  • Votre capital, étant limité, ne vous permet pas d’accéder à d’autres marchés de grandes échelles

Pour une mise sous le régime de la micro-entreprise, vous devez toutefois :

  • Avoir un compte bancaire pour encaisser les bénéfices issus des travaux réalisés par votre entreprise de bâtiment (construction, aménagement extérieur, rénovation, etc.)
  • Avoir une assurance professionnelle pour couvrir les éventuelles erreurs commises par votre entreprise de bâtiment
  • Enregistrer votre entreprise dans le registre des entreprises du bâtiment

Une fois que vous êtes rassuré que votre entreprise soit bien lancée avec ce régime, vous pouvez opter pour un régime plus haut.

Pour le choix du statut juridique, vous pouvez favoriser soit l’EIRL, soit l’EURL, soit la SASU pour les sociétés individuelles. Pour les sociétés à plusieurs gérances, le choix du statut est soit la SARL, soit la SAS, soit la SA, soit la SNC.

Une fois que vous avez décidé le régime et le statut que vous voulez pour votre entreprise, vous devez maintenant immatriculer la société. Les dossiers d’enregistrement de l’entreprise dépendent de la forme juridique de la société. Si l’entreprise recrute plus de dix employés, elle sera considérée comme une entreprise artisanale ou commerciale, et donc elle s’enregistre à la chambre des métiers. Le créateur est demandé à réaliser obligatoirement le stage de préparation à l’installation ou le SPI pour approfondir les compétences de base nécessaires dans la gestion d’une entreprise.

Le dossier de l’immatriculation de votre entreprise est à déposer au CFE ou centre de formalités des entreprises, accompagné de toutes les pièces demandées selon votre forme juridique, afin d’obtenir un numéro de matricule.

Quelles sont les caractéristiques qui constituent une entreprise de bâtiment ?

La société doit impérativement fournir un devis bien chiffré à son client qui détaille les actions à faire avec leur prix, avant de démarrer les travaux. Le devis doit contenir :

  • Les coordonnées de l’entreprise exécutante et celles du client
  • La date où le devis a été fait
  • Les détails de chaque opération à faire avec tous les prix des travaux à faire, des matériels à utiliser et des matériaux
  • La date du début des travaux et l’estimation de la durée des travaux de construction ou de rénovation (possibilité d’extension de la durée)
  • Le mode de payement
  • L’assurance à tous les travaux
  • Les garanties à tous les travaux

Une fois les travaux exécutés, le client doit faire une réception, si possible avec un procès-verbal, pour mettre en valeur les garanties. Il doit être daté et signé par l’entreprise et le client.

Faut-il mettre en place un business plan ?

Il est important de dresser un business plan avant de procéder à la création d’une société, afin d’estimer la rentabilité des activités (construction, rénovation, etc.) réalisées par votre entreprise de bâtiment.

Son but est de vous aider à voir plus clair si l’installation de votre projet de création d’entreprise est viable sur le plan financier. Il vous permet également de démontrer auprès des investisseurs et des banques, un plan détaillé de votre société de bâtiment et des informations sur sa rentabilité pour garantir l’approbation de vos demandes de financement.

Votre business plan doit contenir à la base :

  • Les détails sur votre entreprise : coordonnées, forme juridique, siège social, spécialisation, activités (construction, rénovation, aménagement, etc.)
  • L’estimation du chiffre d’affaires annuel de votre entreprise de bâtiment
  • Les investissements nécessaires aux matériels à utiliser : outillages, matériels informatiques, installation de chantier, véhicules, les stocks et autre service…
  • Les détails de vos charges prévisionnelles comme les loyers, les assurances, l’entretien des matériels, le personnel, les salaires, la communication pour la relation avec le client…
  • Les moyens de financement que vous avez prévu pour votre société de bâtiment : apports en numéraire, emprunts, aide à la création d’entreprises, aide ou service venant d’un particulier…

Vous pouvez vous faire guider en ligne pour la rédaction du business plan de votre entreprise de construction, d’aménagement ou de rénovation. Si vous choisissez cette option, vous serez avantagé sur beaucoup de points :

  • Il y aura des instructions sur comment rédiger votre business plan, accompagné des exemples précis
  • Le logiciel fera le calcul automatique de votre prévisionnel financier et de la comptabilité de votre société
  • Vous pouvez trouver plusieurs exemples de business plan déjà rédigé pour des entreprise évoluant dans le secteur du bâtiment et spécialisé dans divers types de travaux (aménagement, rénovation, construction, etc.)
  • La rédaction de votre business plan sera plus cohérente et pertinente aux yeux des investisseurs

Qu’en est-il de la gestion d’une entreprise de bâtiment ?

Comment gérer la comptabilité d’une entreprise de bâtiment ?

Pour mettre à bien la gestion de votre entreprise de bâtiment, il est nécessaire de clarifier vos dépenses et vos recettes avec un journal de comptabilité, mise à jour. Vous pouvez suivre à partir du journal les factures déjà payées et les factures non payées de vos clients ainsi que celles de votre entreprise de construction, d’aménagement ou de rénovation.

Particulièrement pour une entreprise de bâtiment, les points importants à retenir en comptabilité sont :

  • Le suivi les retenues de garanties. Le client peut verser les 5 % du coût total des travaux après un an de l’exécution des travaux s’il n’y a pas de réclamation à faire.
  • Le suivi des résultat de vos travaux. Celui-ci permet de connaître si vos travaux (construction, aménagement ou rénovation) génèrent des profits pour votre entreprise de bâtiment ou non
  • Le paiement du service rendu par votre entreprise de bâtiment par vos clients. Le montant doit être enregistré dans vos comptabilités même si vous ne l’encaissez pas.

Votre entreprise peut bénéficier d’un taux réduit de 5,5 % à la TVA si vous faites rédiger une demande manuscrite à votre client pour certains travaux comme les travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement, d’entretien dans les maisons et les bâtiments déjà existantes de plus de 2 ans.

Normalement, le taux de la TVA normal est de 19,6 % pour les travaux de construction d’une nouvelle maison ou si les travaux à faire constituent 2/3 de la maison existante.

Vous pouvez aussi prévoir dans votre plan comptable une déduction prévisionnelle d’impôt dans le cas où vous auriez des pertes pendant les travaux à la fin du chantier, des prévisions pour garanties décennales et triennales, ainsi que des garanties liées à la livraison des travaux.

À noter que l’assurance décennale est obligatoire pour votre entreprise de construction ou de rénovation, afin d’éviter de rembourser les dommages dus aux travaux dans les 10 ans après réception du chantier. Il y a aussi d’autres assurances que l’entreprise peut souscrire, comme l’assurance responsabilité civile contre les dommages vis-à-vis du client ou d’un prestataire.

Comment organiser le personnel pour bien gérer une entreprise de gestion ?

Vous pouvez organiser vos salariés à l’aide des conventions collectives nationales, selon la taille de votre entreprise et le statut de vos employés.

En France, il y a la convention collective nationale des ouvriers pour les entreprises en bâtiment s’ils emploient moins de 10 salariés ou plus de 10 salariés. Il y a aussi les conventions collectives nationales ETAM du bâtiment, des cadres du bâtiment…

Il est quand même bon à savoir qu’une entreprise de bâtiment exige un personnel qualifié pour fournir de bons résultats. Ceci est à commencer par le chef de l’entreprise qui doit acquérir de bon niveau en matière de gestion d’entreprise, mais surtout dans le domaine du bâtiment. Pour cela, il doit au moins :

  • Être qualifié en gestion pour pouvoir chiffrer les devis et suivre les budgets et l’approvisionnement de votre entreprise de bâtiment
  • Avoir d’excellentes compétences dans le domaine du marketing pour attirer des clients et obtenir régulièrement des contrats de construction, d’aménagement ou de rénovation
  • Avoir des notions en ressources humaines pour recruter des employés qualifiés pour l’entreprise

Conclusion

En conclusion, une entreprise de bâtiment est une structure assez complexe dont la création nécessite une excellente préparation et de nombreuses études.

Pour réussir et garantir le bon fonctionnement de votre entreprise de construction, d’aménagement ou de rénovation, vous devez réaliser une étude de marché et suivre un certain nombre de démarches. Vous devez également  avoir une bonne assurance, un personnel qualifié dans chaque domaine (construction, aménagement extérieur, rénovation, etc.) et de bonnes connaissances en gestion d’entreprise ainsi qu’en comptabilité.