Les différents types d’études de marché

Publié le , par La RDE
Catégories :
Etudes de marché

Avant de se lancer dans la création d’une entreprise, il est fortement conseillé d’effectuer une étude de marché. Cela permet de mieux cerner les caractéristiques du secteur d’activité dans lequel l’entreprise va évoluer. Cette étude permet d’évaluer la viabilité du projet, et également de limiter les risques d’échec. Cependant, on distingue trois catégories d’étude de marché : l’étude qualitative, l’étude quantitative ainsi que l’étude de contenus.

Qu’est-ce qu’une étude de marché ?

L’étude de marché est une étude qui consiste à évaluer la rentabilité et la viabilité d’un projet sur le marché : il s’agit d’une étape cruciale à effectuer avant la création d’une entreprise. En effet, son principal objectif est de connaître les diverses caractéristiques du marché sur lesquelles une nouvelle entreprise désire s’implanter : les attentes des clients cibles, leurs préférences, leurs comportements d’achat ainsi que le niveau de prix qu’ils sont prêts à dépenser pour un service ou un produit quelconque.

À l’issue de cette étude, le créateur d’entreprise peut élaborer une stratégie commerciale pour attirer les consommateurs. Il peut également mettre en place un business plan pour convaincre les investisseurs ainsi que les organismes financiers. En d’autres termes, l’étude de marché est considérée comme un outil marketing.

Cependant, le coût lié à la réalisation d’une telle étudie varie en fonction de l’approche ou du type d’étude à mettre en œuvre. Il est à noter qu’elle peut être réalisée par le porteur de projet lui-même. Néanmoins, il est conseillé d’avoir recours à un spécialiste.

Pourquoi faire une étude de marché ?

Le monde de l’entrepreneuriat est désormais saturé ; par conséquent, la concurrence devient de plus en plus rude. Pour pouvoir garantir la rentabilité d’un projet, il est primordial d’effectuer une étude de marché. En effet, elle permet d’estimer la taille du marché sur lequel un porteur de projet désire s’implanter. Cela peut se faire par le biais des informations pertinentes concernant les caractéristiques du marché, notamment les habitudes et les attentes des consommateurs cibles. Elle permet également de mieux connaître la stratégie commerciale des concurrents.

Pour pouvoir atteindre facilement les clients cibles, il faut que l’entreprise concernée dispose des renseignements sur les critères démographiques du lieu où elle veut s’implanter ainsi que les attentes ou les préférences des clients concernant un produit ou un service. Cependant, cette étude doit se faire en tenant compte des divers profils selon leur tranche d’âge et leur sexe.

Grâce à cette étude approfondie du marché, l’entreprise a la possibilité de concevoir des produits qui s’adaptent particulièrement aux attentes de ses consommateurs. Cela leur permet de se démarquer des concurrents.

Au cours d’une étude de marché, les créateurs d’entreprises peuvent effectuer une analyse concurrentielle visant à ajuster leur stratégie commerciale, c’est-à-dire leur plan d’action pour la vente et la distribution des produits. Cette analyse consiste également à identifier les caractéristiques des concurrents (leurs atouts et leurs faiblesses) afin de pouvoir se différencier que ce soit au niveau du prix ou au niveau de la qualité des produits.

Par ailleurs, l’étude de marché permet de quantifier la demande en vue d’estimer la taille du marché : évaluer la rentabilité du projet et limiter les risques d’échec.

Quels sont les différents types d’étude de marché ?

Le choix de l’étude de marché adoptée dépend généralement de la nature du projet envisagé par l’entreprise, mais également de son budget.

On distingue trois principaux types d’études de marché :

L’étude de marché documentaire ou étude de contenus

L’étude de marché documentaire consiste à effectuer des recherches basées sur des articles, des publications ou des interviews de divers organismes professionnels, et qui sont en relation avec le sujet étudié. Le plus souvent, elle est utilisée pour expliquer les démarches relatives à l’acte d’achat.

Une fois que tous les renseignements nécessaires sont réunis, une analyse sera effectuée en vue de rédiger un rapport.

Le prix occasionné par l’étude de contenus est très raisonnable.

L’étude de marché qualitative

L’étude de marché qualitative permet de connaître les avis d’un groupe de clients concernant un produit. Son objectif est de mieux comprendre les comportements d’achat des consommateurs. En principe, elle se fait à l’aide des questionnaires, des entretiens (téléphonique, en ligne ou sur place) ou des tests produits.

On utilise généralement cette étude pour rechercher des informations pertinentes en vue d’améliorer un produit existant.

La réalisation d’une telle étude nécessite un minimum d’habileté en matière de relation clientèle, et elle comporte :

  • les entretiens individuels qui servent à déceler les habitudes et les comportements d’achat de chaque client ;
  • les focus ou réunion de groupes qui permettent de connaître l’opinion d’un groupe de consommateurs en vue d’améliorer les produits ou les services offerts par l’entreprise.

Lors d’une étude qualitative, il est conseillé de limiter le nombre de personnes interrogées afin de ne pas engendrer une somme conséquente.

L’étude de marché quantitative

Il s’agit de l’étude de marché la plus sollicitée par les créateurs d’entreprises. En effet, elle permet d’évaluer les avis d’un échantillon de clients concernant un service ou un produit quelconque. En d’autres termes, elle vise à mieux comprendre les comportements de ses consommateurs afin de pouvoir estimer la taille de l’entreprise sur le marché.

L’étude de marché quantitative est basée sur deux principaux éléments :

L’échantillonnage

Il permet d’assurer que les personnes interrogées appartiennent aux clients cibles. Pour cela, certains éléments sont à prendre en compte. Tout d’abord, le sondage doit s’effectuer auprès de divers profils de consommateurs : sexe, âge et nombre d’habitants au niveau de la zone étudiée. À signaler que la taille de l’échantillon se définit par le nombre maximal et minimal des personnes interrogées.

La méthodologie de démarche

Il s’agit de l’un des principaux éléments qui contribuent au bon déroulement d’une étude de marché. Le plus souvent, il comporte quatre étapes. Tout d’abord, la recherche d’informations concernant la concurrence, les caractéristiques générales du marché, les habitudes et les attentes des consommateurs cibles. En général, cette enquête se fait via des questionnaires ou des entretiens. Ensuite, l’analyse et la vérification de l’authenticité des informations obtenues. Il y a également le dépouillement des questionnaires dans le logiciel d’analyse. Enfin, l’analyse des réponses en vue d’adapter les produits ou services offerts avec les attentes des clients.

À l’issue d’une étude de marché quantitative, les créateurs d’entreprise peuvent évaluer les risques d’échec et les possibilités de réussite du projet. De plus, elle permet de rédiger un rapport contenant le résultat précis de l’analyse de la demande, de l’évolution du projet sur le long et le court terme, les attentes ainsi que les critères de choix des clients face à un produit.

À travers cette étude, le porteur de projet peut évaluer la situation de son produit par rapport à celle des concurrents. Il peut également estimer la viabilité de son produit sur le marché en analysant tous les facteurs susceptibles d’influencer son positionnement : l’évolution de la technologie et l’arrivée des nouveaux concurrents sur le marché.

En règle générale, les études quantitatives se font par le biais d’un sondage en ligne ou par téléphone avec un nombre significatif d’échantillons (au moins 150 personnes). En effet, plus le nombre d’échantillons est grand, plus le résultat obtenu est précis.

Le budget engendré par une étude quantitative dépend principalement du nombre d’échantillonnages ainsi que de la méthodologie de démarche mise en œuvre.

Il est à signaler que les études quantitatives sont également utilisées pour tester un prix ou pour effectuer des sondages en vue d’évaluer la satisfaction des clients.