Valorisation d’entreprise : quels sont les points clés pris en compte par l’EBITDA ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
3105d6fb10093799cff3de71e856e6fd
La valorisation d’une entreprise est un processus dont le but est de calculer la valeur financière d’une entreprise donnée à un certain moment. Pour se faire, la valorisation d’entreprise prend en compte plusieurs données relatives à l’activité menée par l’entreprise, aux actifs détenus par l’entreprise ainsi que plusieurs autres éléments financiers déterminants. Dans la pratique, différents outils, méthodes et indicateurs sont utilisés pour réaliser la meilleure valorisation possible de votre entreprise. L’EBITDA représente un indicateur incontournable dans la valorisation d’entreprise. Quand réaliser une valorisation d’entreprise ? Qu’est-ce que l’EBITDA et comment fonctionne-t-il ?

La valorisation d’entreprise, un processus qui s’impose dans certains cas

La valorisation d’entreprise est une démarche réalisée par des professionnels et en général requise dans plusieurs cas. Un chef d’entreprise pourrait par exemple demander une estimation dans le but d’obtenir un financement pour l’entreprise. La valorisation pourrait également s’avérer nécessaire en cas de vente, de fusion ou de réalisation d’une succession. 

L’EBITDA : un indicateur indispensable à la valorisation des entreprises

L’EBITDA est un sigle anglais traduit en français comme étant le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement. Il s’agit d’un indicateur qui se charge d’évaluer la trésorerie d‘exploitation des entreprises. L’EBITDA représente un point de départ très important dans le processus de valorisation d’une entreprise. Il devra donc être le plus juste possible dans l’intérêt des propriétaires d’entreprises.

La valorisation d’entreprise à l’aide de l’EBITDA vise donc à estimer l’entreprise en prenant en compte certains points jugés importants et capables de permettre une bonne détermination de la valeur de l’entreprise.

Quelques points importants à ajuster afin d’obtenir une valeur de l’EBITDA profitable aux propriétaires d’entreprises

Dans l’intérêt des chefs d’entreprises et peu importe la différence entre la valeur et le prix d’une entreprise, différents types d’ajustements devront être réalisés lors du calcul de l’EBITDA. Voici quelques exemples pris en compte par les professionnels de la valorisation d’entreprise :

  • Les biens non utilisés par l’entreprise : les dépenses réalisées par l’entreprise et liées à des biens inutiles à sa gestion sont quand même prises en compte au moment de la détermination de l’EBITDA ;
  • Les fonds décaissés lors de la mise sur pied d’une activité : ces fonds seront ajoutés à l’EBITDA pour son amélioration ;
  • Les coûts liés à l’entretien et aux différentes réparations : ils devront être répertoriés et ajoutés au calcul afin d’augmenter la valeur de l’EBITDA ;
  • Les éléments contenus dans la catégorie des autres revenus et dépenses : tous les éléments contenus dans cette catégorie devront être additionnés à l’EBITDA. Ils sont nombreux et englobent en général les primes des travailleurs et plusieurs dépenses difficiles à classer.

L’EBITDA sera calculé sur la base de tous les éléments cités ci-dessus ainsi que de tous les frais liés à des procédures réalisables de manière ponctuelle pour le démarrage ou le fonctionnement de l’entreprise. En cas de vente de votre entreprise, prenez le temps d’écouter les conseils de professionnels du domaine de la valorisation afin de vous assurer d’obtenir le meilleur calcul de l’EBITDA possible pour une valorisation à la hausse de votre entreprise.