Pourquoi faire appel à un manager de transition PSE ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
manager de transition PSE

Lorsqu’une entreprise est confrontée à une situation de crise, elle peut parfois être obligée de licencier certains de ses employés. Pour limiter autant que possible les conséquences d’un tel acte et assurer la continuité des affaires, une procédure de plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) doit être établie par le manager de transition.

Soutenir et accompagner le DRH

Le manager de transition peut être défini comme un gestionnaire des crises. C’est le professionnel à qui on fait appel pour résoudre les difficultés d’une entreprise et améliorer ses performances. Dans ce contexte, ce spécialiste met ses compétences au service du directeur et des employés, et ce, pendant une courte durée. Cela signifie qu’il n’a ni passé ni avenir au sein de la société. Ce qui lui permet d’agir en toute transparence et objectivité. C’est justement en raison de ces qualités que le manager de transition est indispensable en cas de plan de sauvegarde de l’emploi. De par ses compétences, il va apporter une solution pérenne face à une situation de crise.

Le plan de sauvegarde de l’emploi est un procédé mis en place par les entreprises afin de prévenir ou de limiter les renvois lors des crises économiques. Particulièrement délicate, cette démarche nécessite une solide expérience pour affronter les difficultés économiques. Lorsque le DRH est contraint de mettre en œuvre un PSE, il se trouve parfois dans une position de faiblesse. Le dirigeant craint, en effet, un éventuel risque de requalification à cause des blocages de dialogue social. Pour ne pas empirer davantage la situation et dénouer les tensions, le recours à un manager de transition PSE est vivement conseillé. Étant un véritable expert, il saura conseiller le DRH et l’orienter vers la meilleure décision à prendre.

Redresser l’entreprise

Comme on l’a déjà expliqué, le manager de transition est tenu de diriger provisoirement une entreprise en position de fragilité (que ce soit économiquement ou financièrement parlant). Cette situation peut mener à l’exécution d’un plan de sauvegarde de l’emploi, une situation très mal vue et acceptée par les salariés. En qualité de gestionnaire de crise, le manager de transition va mener des actions concrètes et pertinentes afin de limiter les risques d’embrasement sociaux (grèves, conflits internes, manifestations, mobilisation des employés, etc.). Sa connaissance approfondie du domaine lui permet d’agir avec intelligence et d’accompagner le dirigeant durant toute la période de crise. Grâce à lui, l’entreprise pourra conserver son DRH.

De par ses compétences, le manager de transition est en mesure de répondre aux besoins des salariés, en leur proposant des reclassements internes et externes favorables (ceux qui sont concernés par le PSE). En tant qu’employé extérieur, il n’est aucunement soumis à la culture du personnel et à la politique que le DRH a instaurée dans la société. Cela lui permet de penser avec objectivité et d’agir dans le strict intérêt de l’enseigne. Cet expert apporte également un regard extérieur pour favoriser la bonne organisation de l’entreprise et assurer sa rentabilité. Sa vision du monde du travail lui permet d’ailleurs de redresser l’entité et de renforcer l’équipe de direction.