Les solutions pour la mise en place de la comptabilité d’une entreprise ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
Mise en place de la comptabilité

La comptabilité est une sorte de discipline qui permet à une entreprise d’évaluer de manière continue sa situation financière. Après toutes les démarches nécessaires pour la création d’une entreprise, notamment la réalisation des formalités d’immatriculation, la mise en place de l’organisation de l’entreprise est indispensable, plus précisément la mise en place de la comptabilité de l’entreprise.

Pour mettre en place sa comptabilité, la société doit remettre entre les mains d’un expert-comptable les documents relatifs à sa gestion et ce dernier va effectuer un enregistrement des opérations au journal.

Définition et rôle de la comptabilité en entreprise

La comptabilité est une méthode qui vise à écrire et analyser les entrées et les sorties d’argent d’une entreprise. Elle permet à l’entreprise d’être gérée en toute transparence et tenir correctement sa comptabilité pour une bonne gestion. Pour une bonne information de ce qu’il faut payer auprès du FISC et des organismes de recouvrement des charges sociales, il est crucial d’établir une comptabilité.

Une société commerciale est tenue de mettre en place une comptabilité qui lui permet de réaliser un bilan et un compte de résultat au moins une fois par an. Ces documents sont ajoutés à de multiples annexes et forment une liasse fiscale qui doit être déposée chaque année à l’administration fiscale pour le calcul de l’impôt sur les sociétés.

Deux entreprises ne sont pas obligées de tenir une comptabilité :

  • L’auto entrepreneur
  • L’entreprise individuelle

Le système de comptabilité à mettre en place

La comptabilité dépend du régime d’imposition des bénéfices générés par l’entreprise.

Les obligations comptables par régime réel normal d’imposition

Tout au long de l’exercice, les entreprises qui relèvent des BIC ou qui sont imposées à l’impôt sur les sociétés et qui sont au régime réel normal d’imposition doivent tenir une comptabilité d’engagement qui consiste à enregistrer les engagements donnés et reçus par l’entreprise. Ce système de comptabilité signifie aussi la comptabilité sur les débits ou la comptabilité créance et dettes.

Il est nécessaire de faire un enregistrement chronologique des mouvements qui affectent le patrimoine de l’entreprise pour tenir une comptabilité d’engagement.

La comptabilité pour les entreprises au régime réel simplifié d’imposition

Les entreprises bénéficiaires du régime réel simplifié d’imposition peuvent tenir une comptabilité simplifiée :

  • Les entreprises peuvent tenir une comptabilité de trésorerie durant l’exercice
  • Ce n’est qu’en fin de l’exercice que les entreprises constatent les créances et les dettes

Un inventaire tous les 12 mois doit être réalisé sur les actifs et le passif de l’entreprise, tout comme une évaluation simplifiée des stocks et des en-cours de production qui suit une méthode forfaitaire.

La comptabilité des micro-entreprises

Pour le régime fiscal de la micro-entreprise, la comptabilité est très allégée les travaux à prévoir ne sont pas nombreux et les comptes annuels ne sont pas obligatoires.

Tout ce qu’il faut faire c’est :

  • Vous devez avoir en votre possession un livre des recettes ou on trouve toutes les recettes encaissées et les informations pour chaque opération
  • Avoir un registre des achats où sont mentionnés les dépenses payées et les informations pour chaque opération. En cas de vente de marchandises, de vente de fournitures ou des denrées à consommer sur place ou à emporter, il n’est pas obligatoire d’avoir ce registre.

Une facture doit être délivré aux clients par le micro-entrepreneur en cas de vente ou de prestation de services en respectant la règle d’une facturation.

Les solutions pour la mise en place de la comptabilité

La planification de la gestion comptable est indispensable pour le lancement de votre entreprise. Il est primordial pour vous de bien gérer cette partie car le développement de votre société en dépend.

Choisir un bon logiciel de comptabilité

Un logiciel comptable est un logiciel qui permet de tenir votre comptabilité et de centraliser les données comptables de l’entreprise dans un même outil et rationalise les processus. Le logiciel comptable vous permet aussi d’avoir un meilleur suivi de votre comptabilité à l’aide des indicateurs de performance et aux tableaux de bord pour le pilotage de votre activité.

Il est plus intéressant que votre logiciel dispose tous les aspects de la comptabilité.

  • Pour la comptabilité générale : les entrées et sorties, la génération des écritures comptables, la préparation du budget, la gestion du budget, les comptes, les balances, les journaux et le grand livre
  • Le devis et la facturation : la gestion des devis et des factures, les bons de commande en quelques clics
  • La gestion des fournisseurs
  • La liasse fiscale
  • La gestion des immobilisations

Plusieurs logiciels comptables professionnels sont disponibles sur le marché et vous avez le choix entre les logiciels payants ou ceux qui sont gratuits.

Si la gestion est gérée par un expert-comptable, il vous suffit juste de communiquer toutes les pièces comptables à ce dernier.

Recruter un bon expert-comptable

Pour nommer un expert-comptable, il faut d’abord prendre en compte la taille et le secteur d’activité de l’entreprise. Un choix est aussi possible pour la gestion de la comptabilité, il est possible de déléguer l’intégralité de la comptabilité ou le partager avec un expert-comptable.

Le chef d’entreprise doit avoir une relation privilégiée avec son expert-comptable. La procédure pour l’embaucher doit être la même que celui d’un salarié pour pouvoir déterminer s’il peut apporter un surplus dans la société et s’il est capable de gérer la comptabilité issue des besoins de l’entreprise.

Mais il faut aussi noter qu’un expert-comptable se fait payer pour son travail mais son salaire est généralement fixé en fonction de sa formation, son expérience professionnelle et sa connaissance des outils comptables. Mais la taille de l’entreprise est aussi importante pour fixer le salaire d’un comptable. En France, le salaire d’un expert-comptable est en moyenne dans les 60000 Euros brut par an.

Toute une comptabilité déléguer à un expert-comptable

La loi et les règlements des entreprises ne les obligent pas à avoir un expert-comptable car elles peuvent effectuer elles même leur déclaration fiscale, gérer seuls leurs fiches de paie et effectuer la rédaction de leurs procès-verbaux d’assemblée générale. Mais, seul un expert-comptable peut tenir la comptabilité.

Si toute la comptabilité est gérée par l’expert-comptable, il vous suffit juste de lui communiquer les pièces comptables au cabinet.

Le partage de la comptabilité avec un expert-comptable

Les factures d’achat, de vente ainsi que les opérations de trésorerie en comptabilité sont en générale enregistrés par vous-même et les autres opérations comme la déclaration de TVA, la paie, les opérations de fin d’exercice ainsi que les comptes annuels sont enregistrées par votre expert-comptable.

En faisant attention et correctement vos enregistrements, vous pouvez réduire le montant des honoraires de l’expert-comptable.

Mettre en place le plan comptable

La comptabilité analytique vient compléter la comptabilité générale et elle s’appuie sur une nomenclature de comptes qui est aussi appelée le plan comptable. Ce plan comptable présente la liste des numéros de comptes à utiliser pour l’enregistrement des écritures comptables.

Il est simple d’effectuer son plan comptable à l’aide du logiciel de comptable et un plan standard sera proposé durant le paramétrage des dossiers et c’est à vous ensuite de l’adapter pour tenir compte des spécificités de l’activité de votre société. Votre expert-comptable doit être présent pour vous conseiller ou s’il est seul à faire la gestion de votre comptabilité, vous n’êtes pas obligé de vous soucier de cette partie.

Pour le classement des pièces comptables, les pièces justificatives doivent être conservées en forme originale et la mise en place d’une méthode de classement est nécessaire pour pouvoir faire la liaison entre les pièces justificatives et l’écriture comptable.