Les meilleures méthodes pour convaincre un auditoire lors d’une réunion

Publié le , par La RDE
Catégories :
meilleures-méthodes-convaincre-auditoire-réunion

Lors d’une réunion professionnelle, vous êtes tenu de convaincre votre auditoire pour défendre votre idée, séduire vos partenaires pour tous projets à proposer, persuader vos clients potentiels ou entamer une négociation. Certes, la présentation ne demeure pas facile, peu importe votre caractère et votre profil, vous devez parvenir à soutenir vos idées et vos propositions pour vous faire entendre et surtout convaincre pour le bien de votre entreprise. Cette qualité est également nécessaire dans le management d’une équipe, le maintien d’une bonne relation au travail et la mise en place d’une relation de confiance avec les clients. Voici quelques conseils pour vous aider à acquérir les bonnes techniques de persuasion et convaincre efficacement votre auditoire pendant une réunion.

La confiance en soi

Avant de vous lancer, vous devez déjà vous convaincre de ce que vous affirmez. Ceci devance toujours l’art de la persuasion en général et facilite la prise de parole en public. Vous ne serez jamais en mesure de persuader vos interlocuteurs, de convaincre votre client ou de gagner une négociation si vous n’êtes pas entièrement convaincu de vos capacités. Les doutes se liront vite sur vos lèvres et vos gestuels, que le meeting soit à distance ou en présentiel. Vous devez alors travailler d’abord la confiance en soi lors de vos préparations pour faire pencher la balance de votre côté.

Une bonne estime de soi fluidifiera votre communication verbale (et gestuelle) durant votre présentation. Sachez que vous pouvez lire des livres ou suivre une formation pour développer facilement cette faculté, même en restant chez vous (livre de développement personnel, cours de leadership…).

Avec cette méthode, vous n’aurez pas l’impression de réciter vos textes, car vous serez sûr de vous en exposant clairement vos idées à votre client, à vos salariés, ou à votre auditoire.

Pour améliorer la confiance en soi, vous pouvez également vous exercer en récitant haut au fort de temps en temps vos grandes idées. Cela permettra à votre cerveau de l’assimiler rapidement et de se familiariser avec le pitch pour convaincre rapidement votre auditoire.

L’importance du visuel

Si vous tenez à convaincre de potentiels investisseurs pour une idée que vous voulez soutenir ou des projets que vous voulez développer, le visuel joue un très grand rôle pour un bon aperçu, c’est-à-dire une bonne visibilité de vos idées de base.

En étant un manager, vous vous demandez probablement comment vous devrez exposer aux salariés l’évolution de l’entreprise. Le visuel reste alors une méthode incontournable pour capter l’attention. De ce fait, vous exposerez rapidement la justesse de votre théorie. Cela reste également d’une grande utilité si vous donnez une petite séance de formation à vos salariés ou que vous faites du mentoring. Il reste une méthode de persuasion facile, rapide et efficace. Il vous aide également à vous remémorer tout l’argumentaire de votre présentation sans avoir recours à la lecture permanente de vos notes. Cela donnera l’impression (que cela soit vrai ou pas) que vous maîtrisez votre sujet.

Préparez un support visuel en PowerPoint très soigné pour appuyer votre speech. Les paroles s’envolent, mais l’écrit reste, c’est pour cela que le fichier en PowerPoint tient une grande place dans toutes argumentations ou présentations. Vous ne devez pas écrire tout ce que vous allez dire, mais juste les paragraphes importants de votre prise de parole: grand titre, sous-titres, tableaux, graphiques, dessins, plans, mots-clés, etc. Usez et utilisez des couleurs pour égayer et raviver votre argumentation. La prise de parole suit logiquement le même ordre d’idée que les présentations visuelles.

Ce support visuel est obligatoire pour des réunions à distance, car elle facilite grandement l’échange, l’intervention et la communication. De plus, à la fin de l’intervention, les participants auront une base pour se remémorer ce qui a été évoqué.

La préparation du discours

Préparez tous vos arguments pour convaincre votre interlocuteur. Ceci vous permettra de répondre rapidement s’il pose des questions. Si possible, trouvez des informations à propos de vos interlocuteurs pour bien préparer votre argumentation. Sont-ils des experts ? Quels sont leurs domaines d’expertise ou leurs formations de base : la gestion de projets, le côté financier ou plutôt le côté technique ? C’est à partir de cela que vous pourriez effectuer des recherches profondes pour préparer l’argumentation dans votre speech.

Cette préparation verbale évite tout stress inutile, car vous connaîtrez déjà à l’avance les réponses et pourrez ainsi argumenter aisément pour appuyer toutes vos prises de position devant n’importe quel public. Cela vous évitera également de faire la lecture de tous vos papiers durant le développement de votre argumentation (perceptions et positions). De plus, la communication passe mieux lorsque vous vous êtes bien préparée. Préparez également des petites notes sur des stickers ou Post-it pour ne pas se perdre dans votre speech si vous êtes du genre facilement distrait ou dans le cas où vous vous perdiez dans une situation de confusion instantanée.

La préparation physique

En réunion, vous devez aussi impressionner les interlocuteurs avec une bonne élocution, une bonne posture et une bonne intonation. L’aspect physique tient une place prépondérante dans le management d’une entreprise et les tenues à porter lors des réunions ne sont pas à négliger. Si vous avez bien préparé votre prise de parole, mais que vous négligez votre rendu physique, rien ne sera gagné. Vous devrez ainsi travailler ces trois aspects en même temps.

Gardez une posture droite, utilisez vos mains de temps en temps pour appuyer votre point de vue (n’en faites pas trop quand même). Ne restez pas non plus statique, faites quelques mouvements sans trop abuser pour ne pas rester immobile et frustré pendant toute la réunion. Pensez à bien articuler pendant votre prise de parole. Pour ce faire, l’idéal est d’effectuer des exercices, quelques jours avant le grand jour.

Et par-dessus tout, il faut vous détendre. Le stress procure plusieurs conséquences désagréables pendant une séance de partage ou d’échange: rougissement, transpiration excessive, tremblement, etc. Ces signes de stress se voient rapidement et peuvent compromettre la réussite de votre présentation.

La persuasion rapide

Une fois que vous êtes bien informé et bien préparé pour votre réunion, vous devez faire preuve d’éloquence pour persuader votre auditoire. Tout d’abord, structurez votre présentation en suivant une suite d’idée logique. Cela peut se faire de manière simple, en captant l’attention avec vos premières phrases. Après que vous ayez retenu l’attention de l’auditoire, votre prise de parole doit s’orienter vers le vif du sujet ou le noyau de votre discours. Utilisez des phrases simples, précises et claires. Illustrez ensuite votre argumentaire par des exemples, des tableaux, des diagrammes, etc.

Dans vos discours, il est plus judicieux de parler des points forts et des points faibles de votre plan d’action, même pour convaincre le public. Cela montera que vous demeurez réaliste et honnête en ne vous voilant pas la face sur les limites de votre projet. Mais ne vous attardez pas trop sur les aspects négatifs, mettez en avant les avantages en premier.

L’écoute

Même si vous êtes présent pour exposer vos avis et convaincre vos auditeurs, et que vous êtes convaincu que votre position est la meilleure, apprenez quand même à écouter. Cette faculté sera bénéfique pour le management de votre entreprise. Même si vous n’êtes pas du même avis que votre interlocuteur, apprenez à répondre de façon neutre sans l’offenser. Si vous l’offensez, il ne tentera plus d’exprimer son opinion, alors que toute idée est bonne à considérer dans une entreprise. L’écoute, qui est la base du management horizontal, a d’ailleurs déjà fait ses preuves dans les entreprises qui l’on adopter.

En cas de désaccord, évitez de couper brusquement ou de hausser le ton pour faire adhérer votre interlocuteur à votre avis. Apprenez à rester calme tout au long de la rencontre. Si vous devez répondre à certaines attaques venant des autres intervenants, gardez toujours le même ton, mais appuyez toutes vos argumentations, perceptions ou suggestions avec des exemples simples et évidents.