Création d’entreprise : l’élaboration et la protection d’un logo

Publié le , par La RDE
Catégories :

Le logo constitue sans doute la meilleure manière de représenter une entreprise. Il s’agit, en effet, d’un visuel permettant d’identifier rapidement une entreprise. De ce fait, il est important que les entrepreneurs en tiennent compte. La création du logo est une chose, mais sa protection en est une autre.

Comprendre l’importance d’un logo pour une entreprise

Un logo permet de reconnaître l’identité d’une entreprise. Ce visuel sert, en quelque sorte, à symboliser une marque ou une société. Le logo est très présent dans les outils de communication d’une entreprise. Notamment, le site web, les flyers, les cartes de visite, les contrats et les autres documents. La création du logo est une étape cruciale que les entrepreneurs doivent faire dès le début de leur activité. Il est aussi nécessaire d’en assurer la protection, en tant qu’auteur du logo.

La création de logos d’entreprise

Pour la création du logo de son entreprise, il faut garder en tête quelques éléments : à savoir le côté représentatif du dessin pour mettre en avant l’entreprise et son activité. Il est aussi nécessaire que l’auteur puisse créer quelque chose dont la signification est compréhensible. Aussi, le logo doit être approprié à l’activité de l’entreprise ; que ce soit au niveau des couleurs ou des éléments graphiques du dessin.

La création de logos nécessite l’utilisation d’outils spécifiques. Il existe plusieurs applications que l’auteur peut trouver sur Internet pour créer un logo d’entreprise. Quoi qu’il en soit, il est important de préciser que les outils de création d’un dessin de ce genre ne sont pas simples à utiliser, surtout ceux qui sont de qualité. On peut également recourir aux services d’un designer ou d’un studio de design. Des éditeurs en ligne existent également afin d’aider les entreprises à créer le meilleur logo. Étant donné que la création d’un logo est assez délicate, il est plus sûr de faire appel à un professionnel pour l’élaboration du dessin (même si on peut le faire soi-même).

Pour qu’un logo soit unique, il faut qu’il soit séduisant. Pour cela, il est nécessaire de tenir compte du public cible. Le logo doit également être unique et être facile à distinguer parmi d’autres. Il est également avantageux qu’un logo soit créé de façon intemporelle pour attirer d’éventuels clients même après plusieurs années suivant sa création du dessin.

Aussi, il faut que l’auteur sache se démarquer et créer quelque chose de nouveau. Les choses simples sont aussi très appréciées. Puisqu’un logo sert également à faire passer un message, il faut éviter d’en mettre trop. Il est mieux de créer un logo qui est le plus percutant pour marquer les esprits des clients. Pour être sûr de réussir la création de son logo, l’auteur doit savoir d’être cohérent. Il est important de savoir équilibrer les espaces blancs. Il est aussi crucial d’utiliser des formes bien déterminées. En ce qui concerne les polices de caractères du logo, elles doivent permettre de séduire et de transmettre des émotions ; du moins, celles que l’auteur souhaite transmettre.

On a également la possibilité d’user de quelques stratégies de création d’un logo pour se différencier des autres : par exemple, en utilisant les espaces négatifs. Il ne faut pas oublier les couleurs qui jouent énormément dans la création d’un logo. Elles peuvent avoir un impact sur les clients que l’auteur souhaite cibler. En tout cas, le but est que le logo soit clair et facile à identifier.

La vérification du dessin auprès de la base de données de l’INPI constitue également une étape cruciale avant la création d’un logo. C’est ce qui permet de savoir si le logo créé appartient déjà à une autre entreprise ou non. Cela donne également la possibilité d’éviter que son logo ressemble trop à celui d’une autre société. Effectivement, une entreprise peut en poursuivre une autre si elle trouve que son logo ressemble de trop près au sien. Ce qui peut nuire d’une manière considérable.

Comment protéger son logo ?

Le fait de protéger son logo permet de sécuriser son activité. Pour cela, les entrepreneurs peuvent opter pour un dépôt de la marque auprès de l’INPI ou Institut National de la Propriété Industrielle. On peut également réaliser un dépôt de dessin et modèle, toujours auprès de l’INPI pour pouvoir les protéger. Suite à l’une ou l’autre de ces procédures, un accusé de réception est délivré par l’INPI. Cet accusé contient la date et le numéro du dépôt (preuve que le logo est sous une protection). Une fois le logo certifié comme conforme, l’INPI procède à une publication du dessin au niveau du bulletin officiel de la propriété industrielle.

Lorsqu’une entreprise procède à la protection de son logo, il fait valoir ses droits en tant que possesseur de ce logo. Ce n’est qu’en effectuant le dépôt du logo qu’une entreprise peut le protéger, et poursuivre ceux qui font une contrefaçon de leur logo ou ceux qui s’en servent abusivement.

Avoir un logo sous protection ne permet pas seulement d’affirmer l’identité de son entreprise, il donne également la possibilité de se démarquer de ses concurrents. Ce symbole participe énormément au développement d’une entreprise. En tout cas, qu’on le crée soi-même ou qu’on ait recours à un professionnel, il faut un logo qui soit efficace. Quoi qu’il en soit, il faut être patient étant donné qu’on peut créer plusieurs modèles avant de trouver le bon.