Comment faire fructifier sa trésorerie d’entreprise ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
Investissement

Vous avez de larges excédents de trésorerie ? Ne laissez pas dormir cet argent sur le compte en banque de votre entreprise. Vous pouvez utiliser cet excédent pour faire des placements financiers qui vous rapportent des intérêts. C’est une solution rentable pour développer votre société. En effet, bien gérer sa trésorerie et faire fructifier les excédents est un moyen de générer des revenus qui vous permettront d’investir dans du matériel ou de recruter du personnel. Voici trois solutions de placements financiers, aux profils de risques différents.

Investir dans l’immobilier avec une SCPI : choisir la sécurité

Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est une société dont l’objectif est d’acquérir et de gérer un parc immobilier dans le but de le valoriser. Pour investir dans une SCPI, vous achetez simplement des parts de cette SCPI. Vous percevez alors un loyer net au prorata de votre investissement. C’est un investissement sécurisé sur le long terme.

Investir dans une SCPI présente de nombreux avantages

  • Une sécurité des revenus : une SCPI tire ses revenus d’un parc locatif diversifié (secteur, géographie), ce qui réduit les risques de loyers impayés. Ces risques sont en grande partie assumés par la SCPI. Vos loyers sont garantis.
  • Une simplicité de gestion : contrairement à un investissement immobilier classique, vous n’avez rien à gérer.
  • Flexibilité d’investissement : vous n’êtes pas obligé de vous engager sur de grosses sommes. Il est possible d’investir dans une SCPI à partir de 1000 euros.
  • Un taux de rendement intéressant : parmi les placements les plus sécurisés, les SCPI offrent des rendements supérieurs (entre 4 et 6 % par an).

Un investissement réfléchi sur le long terme

• Un investissement dans une SCPI se fait sur du long terme, au minimum cinq ans et plus couramment dix ans. Les fonds investis sont bloqués pendant toute la période d’investissement.
• Le choix de la SCPI peut être difficile.  Le choix du gestionnaire est primordial. Le rendement de la SCPI dépend de la qualité et de la fiabilité du gestionnaire.

Miser sur la réussite des cryptomonnaies : choisir le risque

Ces dernières années, les cryptomonnaies ont permis à certains de gagner des sommes considérables. Mais, ces derniers temps, les cryptomonnaies font la une des journaux pour annoncer des pertes colossales, ou encore pour dévoiler des arnaques et des vols de grandes ampleurs. Le marché est clairement en baisse. Faut-il investir dans ces conditions ? Selon une stratégie boursière, oui, car il est intéressant d’acheter quand le marché est bas. Il faut ensuite suivre le marché et attendre une hausse pour vendre. Si vous faites parties de ceux qui croient en l’avenir des cryptos, et si vous aimez prendre des risques, c’est une solution risquée mais qui peut rapporter gros.

Investir dans les cryptomonnaies avec votre entreprise

Une entreprise peut investir dans un portefeuille de cryptomonnaie (appelé aussi wallet crypto). Il vous suffit de choisir le meilleur wallet crypto, selon les objectifs et le fonctionnement de votre entreprise. Sachez toutefois que les conditions d’accès sont plus contraignantes que pour un particulier. En effet, vous aurez à fournir un plus grand nombre de documents pour la mise en place du portefeuille, car il sera géré par plusieurs personnes dans votre entreprise (vous, votre comptable, etc.). Il faudra éventuellement former votre comptable aux cryptomonnaies, ou solliciter les conseils d’un tiers. Enfin, vous devrez mettre au courant votre banquier, afin qu’il ne bloque pas par erreur certains mouvements relatifs à vos cryptos.

Mesurez les risques

Investir une partie de votre trésorerie dans les cryptomonnaies est très risqué. C’est un marché extrêmement volatil, soumis aux effets d’annonce d’influenceurs. Si le Bitcoin enregistre, depuis sa création, un gain de valeur inégalé, sa valeur a connu des chutes et des hausses vertigineuses. Comme tout investissement risqué, il est donc important d’être conscient du risque, et de n’investir que des sommes que vous êtes prêt à perdre.

Investir dans d’autres entreprises grâce au crowdfunding : choisir le risque mesuré

Le crowdfunding, ou financement participatif, a connu un boom en 2021. Le principe du crowdfunding est d’ouvrir le financement de projets d’entreprises à tous, particuliers et entreprises. Les investisseurs reçoivent en échange un taux d’intérêt sur le montant prêté. Il sert à financer des projets d’entreprises ou des projets immobiliers. C’est un type d’investissement qui comporte des risques de défauts de paiement. Mais en 2021, c’est un type de placement qui s’est avéré rentable et a enregistré un taux de défauts marginal.

Des placements accessibles

Le crowdfunding est un placement accessible grâce aux plateformes en ligne de crowdfunding. Il vous suffit de créer un compte sur une de ces plateformes, d’abonder votre compte, et vous pouvez commencer à investir. Ces différentes plateformes offrent différents horizons de placement. Ainsi, vous avez le choix entre du court terme, du moyen terme ou du long terme. Vous pouvez investir de très petites sommes (moins de 1000 euros), comme plusieurs milliers d’euros.

Des placements rentables

Le principal avantage du crowdfunding est sa rentabilité sur du court terme. Vous pouvez espérer obtenir du 10 % sur 12 mois, ou du 5 % par an sur 5 ans.