Tout savoir sur le Social Selling et ses avantages

Publié le , par La RDE
Catégories :
Tout-savoir-Social-Selling-avantages

Les médias sociaux offrent de nombreuses opportunités aux entreprises. Contrairement aux supports traditionnels (démarchage téléphonique, e-mail …), ils permettent de faire de la publicité à moindre coût. Le processus est d’ailleurs plus simplifié. Le marketing sur les médias sociaux, aussi appelé social selling, aide à promouvoir la marque, les produits et les services, mais aussi à développer la clientèle.

Social Selling : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le social selling ou vente sociale en français est une démarche dont l’objectif est d’utiliser les réseaux sociaux pour améliorer le processus de vente. Il regroupe l’ensemble des actions nécessitant l’usage des réseaux sociaux comme Facebook, Instagram, Linkedin, Tiktok, Pinterest ou Twitter, et l’utilisation des techniques d’inbound marketing. Le but est de générer des leads qualifiés et de pousser ces derniers à l’acte d’achat.

Quels sont les avantages du social selling ?

Le social selling est facile à mettre en place, peu coûteux et permet de toucher un large public. Pour un meilleur ROI, il faut choisir un réseau social où sont regroupées la plupart des cibles de l’entreprise. C’est également un bon moyen pour démarcher des clients potentiels, convertir les prospects, améliorer la relation client et fidéliser la clientèle.

La proximité est un véritable atout pour les professionnels, car ils peuvent entrer directement en contact avec les prospects et les consommateurs et engager la conversation avec la communauté à tout moment. En bref, la stratégie de vente sociale est un outil de prospection redoutable qu’il faut adapter aux profils des consommateurs cibles.

En outre, le social selling aide à se construire un personal branding ou plus précisément une marque professionnelle. En soignant son image auprès du public, l’entreprise peut séduire facilement les acheteurs potentiels. D’ailleurs, les clients et les prospects sont très attentifs aux avis et aux témoignages laissés par les internautes sur le web, notamment sur les réseaux sociaux.

Pour finir, le marketing social selling permet de développer son activité et de détecter de nouvelles opportunités. En plus de cela, il aide à optimiser le processus de vente afin d’inciter les clients à passer à l’acte d’achat. En tout cas, les chiffres démontrent que les vendeurs connectés sur les réseaux sociaux sont plus performants et jouissent d’une meilleure visibilité.

Mettre une stratégie de social selling efficace en place

Pour réussir une stratégie de vente sociale ou social selling, il faut étudier au préalable le projet et procéder étape par étape.

Définir les objectifs du social selling et les cibles

Il est essentiel de définir les objectifs d’une campagne de social selling en amont. Le choix des stratégies de vente sociale à mettre en œuvre en dépend : générer du trafic qualifié sur son site, développer la notoriété, augmenter les objectifs commerciaux, accroître le taux de conversion, fidéliser les clients…

Ensuite, il faut identifier la cible ou plus précisément le groupe cible que l’on appelle également « persona »  (personne ayant les mêmes caractéristiques et qui aspirent à un même but). Pour définir le client idéal en social selling, il faut prendre en compte les profils actifs sur les réseaux sociaux et analyser leur comportement. Vous serez ainsi en mesure de proposer des contenus parfaitement adaptés à leurs attentes.

Analyser la concurrence

Il est aussi crucial de mettre en place une veille concurrentielle permanente et de mettre à jour sa stratégie pour gagner de nouvelles parts de marché et accroître les ventes. En étudiant les stratégies de social selling et les techniques adoptées par les concurrents sur le web, la marque peut trouver des opportunités.

Privilégier les réseaux sociaux les plus pertinents

En matière de stratégie de vente sociale ou social selling, il est inutile d’être présent sur tous les réseaux sociaux. La gestion des actions risque en effet de coûter très cher à l’entreprise. Idéalement, il faut choisir un ou deux supports en fonction des profils de la cible. En B2B par exemple, Linkedin est le réseau par excellence. Twitter est aussi adapté à une cible professionnelle.

Si le visuel tient une place prépondérante dans la stratégie de social selling, il faut impérativement passer par Instagram. Vous souhaitez publier des vidéos attractives ou ciblez des jeunes, YouTube est le réseau social qu’il vous faut pour booster le taux de conversion. Facebook quant à elle est le réseau social idéal si la cible se situe entre 15 à 24 ans.

Créer des contenus uniques et de qualité

Le marketing de social selling peut être bénéfique pour les professionnels. C’est pourquoi il est essentiel de soigner les contenus que vous publiez sur les réseaux sociaux et sur votre blog pour obtenir le maximum de partage et de réactions. Il est par exemple possible de publier des images et des vidéos avec un contenu texte professionnel. Ces contenus peuvent être à la fois informatifs et commerciaux. Cependant, il faut faire très attention, car il s’agit d’une démarche assez délicate, et  la  mise en  place d’une stratégie non adaptée peut nuire à l’image de l’entreprise.

Suivre les résultats de très près

Il existe de nombreux indicateurs ou KPI qui permettent de suivre l’avancement des actions en social selling : nombre de vues, nombre de likes, nombre de partages… Selon les résultats obtenus, l’entreprise peut mener des actions correctives pour augmenter le ROI.

Animer les réseaux sociaux

Vous êtes dans l’obligation d’animer les réseaux sociaux et d’interagir avec la communauté pour instaurer une relation de confiance. Vous pouvez par exemple donner des conseils sur l’utilisation d’un produit ou donner des informations claires et précises sur l’activité principale de votre entreprise.

Puis, répondez aux questions posées par les internautes. Si vous ne disposez pas d’un agent interne compétent, l’externalisation du service peut être une bonne alternative pour gagner du temps et bénéficier d’une prestation de qualité. Un professionnel du secteur saura mener à bien une action de social selling et vous garantir de bons résultats.

Quels sont les outils nécessaires pour le marketing de social selling ?

Pour faciliter la mise en place d’une stratégie de social selling, il est conseillé d’utiliser des outils adéquats. Google Analytics est un outil proposé par Google permettant d’analyser le comportement des consommateurs. Les fonctionnalités sont d’ailleurs très complètes permettant d’accéder à toutes les informations dont vous aurez réellement besoin.

Hootsuite est recommandé si vous souhaitez programmer des publications sur différents types de réseaux sociaux. Si le budget est limité, il existe une version gratuite. Pour envoyer des mails à un groupe de contacts, il vaut mieux utiliser Mailchimp. Le service est d’ailleurs gratuit.

Les réseaux sociaux sont des médias incontournables si vous souhaitez faire connaître une marque, un produit et un service sur le web. D’ailleurs, la mise en place d’une stratégie de social selling ne nécessite pas d’investissement important. Néanmoins, il faut prévoir une étude de marché approfondie avant de se lancer et ainsi optimiser le ROI.