Pourquoi l’assurance crédit est-elle essentielle pour les entreprises ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
essentielle entreprises assurance pourquoi credit.jpg

Dans le monde professionnel, il est habituel de souscrire des assurances comme la RC Professionnelle, l’assurance auto ou encore la Responsabilité Civile Exploitation. Pourtant, il existe d’autres assurances qui sont elles aussi essentielles à la survie des entreprises. L’assurance crédit en fait partie et concerne toutes les sociétés qui fournissent des biens et des services. Elle leur permet de se prémunir des conséquences engendrées par les factures impayées de leur clientèle et de sécuriser leur poste client. Plus qu’une simple protection, l’assurance crédit joue un rôle important dans la pérennité des activités d’une entreprise.

Qu’est-ce que l’assurance crédit pour les entreprises ?

L’assurance crédit est une garantie qui permet aux entreprises d’obtenir le remboursement partiel ou total de créances commerciales, en cas d’incapacité de paiement par leurs clients. Autrement dit, si vos clients ne peuvent pas payer vos marchandises achetées à crédit, la compagnie d’assurances le fera. Cette assurance représente ainsi une protection pour les entreprises contre diverses pertes (dues à la faillite du client, à des catastrophes naturelles, aux risques politiques, etc.), afin de leur permettre de croître et d’atteindre une bonne rentabilité.

L’assurance crédit peut couvrir jusqu’à 95 % des impayés. Avec une telle garantie, les entreprises sont plus confiantes et susceptibles d’accorder des crédits à d’autres acheteurs, de prolonger les délais de paiement et d’accroître leurs ventes. Souscrire une assurance crédit permet également de maintenir de bonnes relations avec vos clients. De même, une telle couverture augmente vos possibilités d’accès à des financements et favorise une plus grande ouverture sur de nouveaux marchés. Parfois, elle peut être posée comme condition à une entreprise qui souhaite emprunter de l’argent.

Dans le cadre de l’assurance crédit, on distingue deux types de clients : les clients dénommés et les clients non dénommés. Les clients dénommés sont les gros clients de l’entreprise, ceux qui sont surveillés par l’assureur-crédit. Avec les clients non dénommés, vous n’avez pas nécessairement besoin de l’intervention de votre assureur pour recouvrer vos créances.

Comment choisir la bonne police d’assurance crédit pour votre entreprise ?

L’assurance crédit convient aux TPE, aux PME et aux grandes multinationales. Elle concerne les clients nationaux et internationaux. Les polices d’assurance peuvent varier d’un assureur à un autre. Entre toutes les offres proposées par les assureurs, il peut être difficile de s’y retrouver. De plus, toutes les garanties offertes par l’assurance crédit ne sont pas nécessaires à toutes les entreprises. Le coût de votre assurance varie en fonction de votre secteur d’activité et de celui de vos clients, du chiffre d’affaires réalisé ou encore du type de garanties choisies.

Il convient ainsi de souscrire le contrat d’assurance le plus adapté à votre activité. Le choix de la bonne police d’assurance crédit implique de disposer de certaines connaissances techniques. Celles-ci ne sont pas toujours connues des chefs d’entreprise. Le meilleur moyen de trouver la police parfaite pour votre activité et vos besoins est alors de réaliser un comparatif des différentes offres et des assureurs.

Pour ce faire, nous vous conseillons d’accéder à un comparateur d’assurances crédit qui vous permettra de découvrir les meilleures propositions de contrats pour votre entreprise. Utiliser les comparateurs en ligne vous fait gagner un temps précieux et vous épargne des dépenses superflues. Vous pourrez ainsi comparer la couverture, le taux et la limite de décaissement proposés dans les différents contrats. Il vous sera alors plus facile de trouver l’assurance qui convient à vos besoins, au meilleur tarif.

comparateur assurances crédit entreprise

Comment l’assurance crédit protège-t-elle les entreprises ?

Dans le cas de l’assurance crédit, les compagnies d’assurances interviennent en amont et en aval pour assurer le paiement des créances des entreprises. Pour obtenir un remboursement, l’entreprise doit déposer une réclamation auprès de son assureur.

La prévention faite par l’assureur

L’assureur ou la compagnie d’assurances joue un rôle de veille auprès de vos clients. En effet, votre assureur évalue leur situation financière et leur solvabilité, puis vous tient informé en temps réel des risques de défaillance et d’insolvabilité concernant chaque client. De ce fait, en tant qu’entreprise assurée, vous pouvez juger de la possibilité, ou non, d’accepter des commandes ou d’accorder des crédits. Cela vous permet alors de procéder à une meilleure sélection de vos clients et de prévenir les risques d’impayés.

C’est également en fonction de cela que l’assureur évalue les risques pour appliquer au client une notation de l’acheteur. Cette notation de risque indique en réalité l’état de santé financière du client. Elle permet ainsi à l’assureur de déterminer la limite de crédit qu’il est disposé à couvrir. Cette limite change en suivant l’évolution de la situation financière du client.

Le travail de veille de l’assureur ne s’arrête pas là pour autant. Il assure aussi un suivi permanent de la situation de vos clients, afin de vous informer lorsqu’un évènement survient, pouvant modifier leur capacité de paiement. L’assurance crédit vous permet ainsi d’être plus réactif.

Le recouvrement des créances

En cas de retard ou de défaut de paiement par un client, l’assureur doit être informé et intervient ensuite pour récupérer les sommes dues. En effet, il dispose de moyens lui permettant de recouvrer les créances auprès de vos débiteurs. Cette démarche peut se faire à l’amiable ou par procédure judiciaire, en veillant à maintenir vos relations avec vos clients. Aucune entreprise n’est en effet à l’abri d’une situation financière précaire.

L’intervention de votre compagnie d’assurances reste bénéfique, car elle vous fait gagner du temps. En effet, grâce à leurs connaissances des techniques d’encaissement des dettes, ces professionnels peuvent obtenir plus facilement le paiement de vos créances clients.

L’indemnisation des impayés

Dans diverses situations et pour certaines raisons, les démarches de l’assureur pour encaisser les créances peuvent se solder par un échec. C’est le cas lorsque le client se retrouve en situation d’insolvabilité présumée ou déclarée. L’insolvabilité est déclarée lorsque le client est dans l’incapacité totale de s’acquitter de ses dettes (pour cause de dépôt de bilan ou de liquidation par exemple). Elle est présumée lorsque le client est en retard dans ses délais de paiement.

Ainsi, dans le cas où votre compagnie d’assurances ne parvient pas à récupérer les sommes dues par vos débiteurs, elle se charge de vous indemniser, en fonction des termes de votre contrat d’assurance crédit. Cette indemnisation se fait indépendamment de la situation juridique du client débiteur et dans un délai de 6 mois. Elle varie entre 70 % et 90 % pour les clients dénommés. Par ailleurs, l’assureur peut refuser de couvrir les créances de certains clients si la situation le justifie.

Les différentes polices d’assurances crédit disponibles pour les entreprises

Les polices d’une assurance sont différentes selon les assureurs, mais aussi selon les garanties proposées. Ainsi, vous pouvez souscrire une assurance crédit domestique ou une assurance crédit à l’exportation. Si vos transactions se font en France, vous ne choisirez pas la même assurance que si vous exercez dans le commerce international.

L’assurance crédit couvre en général les risques commerciaux, les risques monétaires ainsi que les risques politiques. Les compagnies d’assurances proposent également différentes garanties telles que la couverture globale sur l’ensemble du chiffre d’affaires total, la garantie grands comptes, la garantie acheteur unique, etc. Une entreprise peut ainsi bénéficier, entre autres :

  • d’une assistance complète lorsque ses créances sont contestées,
  • d’une garantie contre le risque de défaillance des acquéreurs durant la période de fabrication de la marchandise,
  • d’une couverture sur ses premières livraisons dans le cas d’un nouveau client, sans attendre la réponse de son assureur.

Il existe des polices d’assurance dites standard, dont les garanties sont plus adaptées aux petites entreprises.

assurance crédit entreprise

Les conséquences d’une absence d’assurance crédit

Pour toute entreprise, l’insolvabilité des clients ou des fournisseurs est un réel handicap. Des factures non payées augmentent les risques de défaillance d’une société et peuvent ainsi conduire à la faillite. Ne pas souscrire d’assurance crédit expose votre entreprise à de grandes difficultés.

Considérant les nombreux avantages liés au contrat d’assurance crédit, on se rend facilement compte des désagréments que pourrait subir votre entreprise si vous n’en souscrivez pas. Vous vous retrouverez très vite avec des créances importantes, mais aussi des dettes difficiles à rembourser. Une trésorerie déséquilibrée aura pour effet d’augmenter votre charge de travail.

En l’absence de données précises, vous resterez exposé au risque de fraudes de la part de vos clients, en particulier les nouveaux. Votre entreprise se verra dans ce cas contrainte de déposer le bilan rapidement. De plus, l’absence d’assurance crédit peut vous obliger à entamer une procédure judiciaire de recouvrement, qui pourrait s’avérer rude pour vos finances et préjudiciable pour vos relations avec votre clientèle.

La souscription d’une assurance crédit n’est pas une obligation, mais reste vivement recommandée. Ce type d’assurance est particulièrement recommandé aux sociétés qui exercent dans le secteur de l’exportation. Elle n’est ainsi pas une simple protection pour les entreprises, mais bien un levier sur lequel celles-ci peuvent s’appuyer pour rester compétitives. L’intervention de la compagnie d’assurances doit advenir en dernier recours. En effet, si vous avez des clients qui tardent à payer les biens ou les services achetés dans votre entreprise, nous vous conseillons d’essayer d’abord de récupérer directement auprès d’eux les sommes dues. Il est possible qu’un délai supplémentaire suffise pour que le client s’acquitte de ses dettes envers vous.