Le coworking : tout sur ses avantages et ses inconvénients

Publié le , par La RDE
Catégories :
Coworking

Les nomades numériques sont les nouvelles catégories de travailleur à l’ère du digital du 21e siècle. Que ce soit en freelance ou en indépendance, ces nomades ne veulent plus intervenir sur un lieu de travail fixe (dans un bureau d’entreprise, etc.). C’est ainsi que sont nés les espaces de travail révolutionnaire tel que les coworking. Ces derniers sont alors de plus en plus demandés avec la numérisation de tous les secteurs d’activités et de l’industrie. Uber et Instagram font partie de ces entreprises bien connues qui ont débuté comme étant des startups dans les espaces de coworking, et qui en ont tiré des avantages.

Qu’est-ce que le coworking ?

L’histoire du coworking remonte vers les années 1990, mais ce n’est qu’en 2005 à San Francisco aux États-Unis que le premier espace de coworking fut créé par l’entrepreneur Brad Neuburg.

Étymologiquement, le mot anglais coworking signifie « coopération ». En réalité, le coworking va au-delà de l’esprit de la simple coopération de travail, et correspond plutôt à l’idée de travailler côte à côte dans un même bureau.

Ce concept innovant consiste alors à proposer un grand espace professionnel où les entrepreneurs peuvent se réunir pour effectuer un travail dans un même endroit. Cette espace peut être une entreprise.

Très apprécié par les jeunes entrepreneurs, les espaces coworking se dévoilent comme étant la solution à la liberté et à la flexibilité professionnelle pour leur travail.

Les entrepreneurs digitaux tels que les développeurs web, les rédacteurs web, les community manager, les assistants virtuels les prestataires de services indépendants ainsi que beaucoup d’autres s’y retrouvent souvent pour palier l’isolement du développement d’une activité chez soi ou la prise de locaux classique.

Quels sont les avantages du coworking ?

À travers son concept, les espaces coworking améliorent sans doute les conditions d’activité des télétravailleurs durant leur travail. En effet, entre les rendez-vous clients et les déplacements professionnels, l’entrepreneur dispose d’un certain confort en termes de mobilité grâce à l’espace coworking.

Les espaces coworking favorisent également les échanges et le networking entre les entrepreneurs du même secteur et des organisations variées. Pour les coworkers du même secteur d’activité par exemple, cet espace offre une opportunité de pouvoir associer des compétences, de s’enrichir mutuellement, de créer des synergies ou même des groupes de travail dans un même bureau professionnel. Avoir les mêmes ondes positives et les mêmes vibrations renforce ainsi la motivation et la productivité.

Les espaces coworking sont en outre bien équipés (en mobiliers et matériels). Ils disposent généralement de bonnes connexions internet sécurisées, un espace ouvert avec des hot desks et dedicated desk (système d’espace de travail organisationnel), des bureaux complets pour les petites équipes, des salles de réunion, des cabines pour téléphone, des casiers, d’un espace cuisine et café, des espaces de détente, d’une imprimante et un scanner, d’un service de réception ainsi que d’une boite aux lettres.

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et dépend de chaque espace de coworking. Il y a ceux qui proposent même des planches de travail, des fraiseuses, des scies, des perceuses et autres outils pour les métiers de l’artisanat, selon les besoins des coworkers.

En plus d’être pratique, les espaces coworking sont rentables. Ils permettent dans ce sens de ne pas supporter le coût d’une location de bureau traditionnel. Au lieu de cela, ils proposent des formules de location de locaux moins élevées, adaptées aux besoins conjoncturels des coworkers.

Dans un espace de coworking, il est de plus possible de réserver un espace professionnel de travail pour une journée comme pour une année entière, en fonction des besoins et des moyens de chaque coworkers.

Le coworking, ses inconvénients

Malgré ces différents avantages, les espaces coworking présentent plusieurs inconvénients.

Il faut noter que l’usage du coworking dépend cependant de tout un chacun. Tout comme le style de travail est différent, chacun est libre de choisir le mode et le fonctionnement de travail qui lui convient le mieux.

En principe, il convient quand même de préciser au préalable que pour bénéficier du coworking, il faut exercer une activité dématérialisée ou un projet en phase de démarrage. Il n’est donc pas accessible à tous les entrepreneurs.

Ensuite, en cas d’embauche de salariés, de besoins matériels particuliers, de réception de partenaires, l’espace coworking ne sera alors plus adapté pour le travail de l’entrepreneur. Ce n’est qu’une solution temporaire et non à long terme. Au bout d’un certain temps, il faudra acquérir son propre local pour pouvoir se développer en tant qu’entreprise.

Les espaces coworking ne sont également pas faits pour ceux qui aiment travailler au le calme dans un bureau. Les bruits sonores, les discussions animées entre plusieurs personnes, les coups de file et bien d’autres peuvent en effet perturber la concentration.

Pour les projets innovants ou les professions concernées par le secret professionnel, le coworking n’est pas aussi un choix très judicieux. Les espaces restreints des coworking sont souvent peu propices à la confidentialité des informations de travail.

Travailler dans un coworking peut enfin engendrer une perte de temps. Les nouvelles rencontres avec des personnes extérieures engagent souvent de longues conversations et d’échanges interminables. Les différentes idées récoltées ne permettent souvent pas de trouver des solutions immédiates. L’avancement du projet peut alors être interrompu temporairement dans ce cas.