Quels sont les avantages et les limites du management horizontal ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
avantages-limites-management-horizontal

Il existe plusieurs manières de manager son équipe ou une structure. Avec le management horizontal, le rôle des managers est de soutenir, d’écouter, d’aider et de motiver leur équipe. Ce type de management valorise la contribution de chacun pour assurer le bon développement d’une entreprise. Quels sont alors les atouts de ce mode d’organisation de type horizontal ?

Le management horizontal : c’est quoi au juste ?

Le management horizontal est une méthode de gestion encore récente. Il a été mis en place afin d’améliorer la productivité d’une structure, qu’importe l’effectif des équipes. Pour cela, il faut prendre en compte les besoins et les attentes de chaque collaborateur pour atteindre l’épanouissement au travail. En effet, un salarié motivé et épanoui est plus efficace et plus productif.

L’organisation horizontale est basée sur la confiance entre les collaborateurs et les managers. Contrairement au système vertical, les dirigeants des entreprises ne doivent pas imposer des décisions ou faire preuve d’autoritarisme. Au contraire, ils sont tenus d’adapter les tâches aux profils de chacun des employés.

Le rapprochement des supérieurs et des subordonnées et la limitation de la distance sont les principaux objectifs du management horizontal. D’où l’appellation « management collaboratif ». En fait, avec la méthode classique ou management vertical, de nombreux projets n’aboutiront pas, car ils n’auront été validés que par les supérieurs hiérarchiques, sans prendre les avis de ceux qui exécuteront les différentes tâches et activités.

Mais lorsque les employeurs sont plus à l’écoute des salariés, ils sont plus ouverts aux idées innovantes qui pourraient contribuer positivement au développement des activités de l’entreprise. D’ailleurs, les employés et les managers sont impliqués dans chaque prise de décision pour garantir l’aboutissement de tout projet ainsi que le bon fonctionnement de l’entreprise.

Quels sont les atouts du management horizontal ?

Grâce au management horizontal, tout le monde se trouve sur un même pied d’égalité. Ainsi, chaque collaborateur est impliqué dans l’organisation. Dans tous les cas, ce type de management présente de nombreux avantages non négligeables.

  • un travail d’équipe renforcé;
  • une facilité dans le contrôle des activités de chaque employé. En cas de nécessité, vous pouvez ajuster les tâches, activités ou travaux pour améliorer la productivité;
  • une fluidification de la circulation des informations;
  • des employés plus impliqués et plus motivés;
  • un suivi simplifié de l’évolution des projets en cours;
  • une entraide mutuelle et un échange d’expérience.

L’ambiance au travail est aussi moins pénible. Les salariés sont plus à l’aise et plus heureux au travail et les tensions entre supérieurs et subordonnées s’amenuisent ou disparaissent même.

Quelles sont les limites du management horizontal ?

Cependant, il n’y a pas que des avantages. En effet, le management horizontal ou management collaboratif a aussi quelques revers. A priori, cette technique de gestion n’est pas adaptée dans les grandes entreprises comptant des centaines de collaborateurs. Pour gagner en efficacité, il est préférable de l’adopter par département ou par branche.

Il faut aussi relever que tous les participants doivent s’impliquer dans le projet de l’entreprise. La négligence d’un collaborateur ou les conflits internes peuvent donc impacter sur l’efficacité du groupe. Un changement collectif et individuel est d’ailleurs indispensable, car les habitudes et les comportements dans le management vertical ne correspondent plus aux attentes du management horizontal.

Pour que la mise en place d’un management horizontal aboutisse au sein d’une entreprise, les dirigeants doivent être plus ouverts et capables d’accompagner leurs collaborateurs dans l’atteinte des objectifs fixés. Ils doivent également instaurer des solutions efficaces pour fluidifier la communication entre le manager et les employés. Et surtout, ce système peut créer une dépendance des employés entre eux. Quoi qu’il en soit, il faut toujours désigner une ou plusieurs personnes qui prendront la décision finale pour éviter le risque de s’égarer en route.

Qui peut gérer un système de management horizontal ?

Les managers horizontaux doivent avoir un diplôme en management ou des expériences professionnelles en accompagnement d’entreprise ou en leadership. Quelques qualités humaines sont aussi requises pour réussir dans ce domaine : le sens de l’écoute, le sens du partage, l’ouverture aux autres, la compréhension et la patience.

Les managers doivent également être disponibles et compréhensifs et savoir anticiper les changements. Une formation des managers ou un recyclage de leurs connaissances peut alors s’avérer nécessaire puisqu’ils ne garderont pas la fonction de décisionnaire. Ils revêtiront plutôt la casquette d’un coach. Ce qui implique aussi une révision de l’organisation générale de l’entreprise.

En tout cas, la mise en place d’une organisation horizontale présente un défi majeur pour l’entreprise. La transition est d’ailleurs complexe et chronophage. Pour réussir le management horizontal, il faut également une confiance mutuelle entre les salariés et le manager : il ne doit plus y avoir de distance entre dirigeants et dirigées. Chacun doit être à l’aise dans la réalisation de toutes les tâches professionnelles. De plus, le supérieur doit être disponible à tout moment pour aider les salariés au quotidien. C’est pourquoi le recours à un manager de transition est souvent recommandé au départ afin de faciliter la transition.

Même si cette méthode de management permet à toute l’équipe de se rapprocher, il faut garder en tête que c’est toujours le manager de l’entreprise qui prend la décision finale. Ainsi, avant de démarrer un projet, de changer l’organisation ou d’ajuster le planning, il faut toujours demander son avis. Si les dirigeants ne possèdent pas les qualifications nécessaires pour mettre en place un management horizontal, il est plus judicieux de suivre une formation dédiée ou de se faire aider par des experts reconnus dans le domaine.