Comprendre le fonctionnement de la CIFRE (Convention Industrielle de Formation par la Recherche)

Publié le , par La RDE
Catégories :
CIFRE

L’État français propose un système d’entraide pour les étudiants sur tout le territoire, pour permettre aux étudiants qui préparent une thèse pour le doctorat d’évoluer dans le monde des entreprises, de pratiquer des recherches pour le développement des entreprises chercheurs et d’effectuer des recherches pour des laboratoires. Ce système est la convention industrielle de formation par la recherche.

Dans cet article, nous allons vous détailler ce qu’est une CIFRE. Qui sont les intervenants dans ce système ? Quels avantages présente la CIFRE vis-à-vis des bénéficiaires ? Comment procéder à l’intégration à la CIFRE ?

Présentation de la convention industrielle de formation par la recherche ou CIFRE

CIFRE : définition

La CIFRE ou convention industrielle de formation par la recherche est un dispositif organisé et subventionné par l’Agence Nationale de la Recherche et de la Technologie (ANRT) au titre du ministère de l’Enseignement supérieur.

Le dispositif CIFRE engage quatre collaborateurs qui sont :

  • L’étudiant qui prépare un doctorat
  • L’entreprise qui embauche le doctorant
  • Le laboratoire de recherche académique qui propose les travaux de recherche et encadre le thèse du doctorant
  • L’agence nationale de la recherche et de la technologie (ANRT) qui organise la collaboration pour conclure une CIFRE

La valeur annuelle de la convention s’élève à 14 000 euros et maintenue jusqu’à une période de 3 ans.

Comment fonctionne la CIFRE entre ces collaborateurs ?

Une entreprise embauche en CDI ou en CDD un étudiant qui a au moins un diplôme de master ou bacc+5 et prépare un doctorat, 9 mois avant l’inscription à la CIFRE. Le doctorant travaille sur des recherches stratégiques qui constituent le développement socio-économique de l’entreprise et l’aboutissement des recherches scientifiques pour le laboratoire, en collaboration avec l’entreprise et l’ANRT.

Les recherches effectuées par le doctorant servent aussi à la préparation de sa thèse de doctorat.

L’ANRT subventionne l’entreprise, au titre du ministère de l’Enseignement supérieur, d’un montant de 14 000 euros pendant 3 ans, et l’entreprise de son côté doit payer un salaire minimum de 23 484 euros brut annuel à son salarié-doctorant.

Comment intégrer le dispositif CIFRE ?

Pour l’étudiant :

  • Il doit avoir le diplôme de Master (bacc + 5) d’une école d’ingénieur ou de commerce et est inscrit en doctorat
  • Il doit déposer son dossier de demande de CIFRE au plus tard 9 mois après son inscription au doctorat
  • Il n’a pas effectué un travail ou un stage dans l’entreprise depuis plus de 9 mois, à compter du moment où il dépose son dossier de demande de CIFRE
  • Il doit avoir effectué des disciplines scientifiques
  • Il peut être de nationalité différente
  • Faire un dépôt de dossier de demande de CIFRE sur le site de l’ANRT « offres et candidatures »
  • trouver des laboratoires avec l’aide de ses enseignants-chercheurs

Pour l’entreprise :

  • elle doit s’implanter sur le territoire Français
  • elle doit avoir une structure socio-économique, qu’elle soit une start-up, une PME, une entreprise de taille intermédiaire, un groupe ou une association, une collectivité territoriale, ou une chambre consulaire.
  • Elle peut être de toute taille
  • Le recrutement des salariés-doctorants doit être limité selon la disponibilité de l’encadrement
  • Peut recruter des salariés-doctorants de toutes les disciplines scientifiques
  • Elle doit chercher des laboratoires qui sont susceptibles de composer un bon partenariat pour son développement socio-économique
  • Elle doit déposer son offre de CIFRE sur le site de l’ANRT pour proposer ses prestations aux laboratoires et aux étudiants

Pour recevoir un étudiant en CIFRE, le laboratoire doit :

  • Être un laboratoire de recherche pour toutes les disciplines scientifiques
  • Être implanté au niveau d’une université, d’une école ou d’un organisme public de recherche et rattaché à l’école doctorale
  • Être rattaché à un établissement français dans le cas où il est un laboratoire étranger
  • Consulter les offres CIFRE proposées par les entreprises pour voir s’il y a possibilité de collaboration
  • Déposer son offre de collaboration de CIFRE sur le site de l’ANRT

Lors du dépôt de dossier de demande de CIFRE, l’étudiant doit fournir les pièces suivantes :

  • Une lettre d’engagement venant de l’entreprise
  • Un CV du doctorant à jour
  • Notes et attestation du dernier diplôme (master)
  • Une présentation du projet de recherche demandé par l’ANRT
  • Lettre d’engagement venant du directeur de l’école de doctorat
  • Lettre d’engagement venant du responsable du laboratoire acceptant la collaboration
  • RIB de l’entreprise

Quels sont les avantages attribués aux collaborateurs de la CIFRE ?

L’entreprise qui embauche des salariés-doctorants reçoit une aide de 14 000 euros pour effectuer des travaux de recherche pour le développement socio-économique de la société. Elle est aussi éligible au dispositif du crédit d’impôt de recherche (CIR) par rapport aux dépenses liées au recrutement d’un doctorant en CIFRE. C’est la même mesure pour la collaboration avec un laboratoire de recherche public concernant les dépenses.

Le doctorant a l’avantage de bien élaborer sa thèse de doctorat avec son salaire, et en se préparant avec les stages et les travaux effectués dans les entreprises et les laboratoires encadreurs.

Les laboratoires peuvent engager un terme de partenariat fixe avec l’entreprise pour valoriser et avancer efficacement dans les recherches à effectuer.

Pour conclure, la convention industrielle de formation par la recherche CIFRE permet d’établir une collaboration entre quatre partenaires, à savoir l’étudiant qui prépare une thèse en doctorat dans une discipline scientifique, une entreprise de structure socio-économique, un laboratoire scientifique et l’agence nationale de la recherche et de la technologie à travers qui le ministère de l’Enseignement supérieur organise la CIFRE, qui a pour objectif de valoriser le travail de tout un chacun.