5 procédés de nettoyage industriel 

Publié le , par La RDE
Catégories :
3f4a6c94266fc034d690284dbdbd797f html 8b5bd5c1b025fe46

Le nettoyage industriel concerne autant le secteur du même nom que les entreprises ayant de grandes surfaces à nettoyer. Ce nettoyage de grande ampleur s’adresse à différentes industries et surtout à celles travaillant dans des conditions de travail où la propreté fait partie de la sécurité des employés. 

Dans cet article, nous vous faisons découvrir 5 procédés de nettoyage industriel s’adressant à différentes situations. 

Le décapage au jet de sable 

Le sablage au jet de sable est autant un processus d’entretien et de réparation des métaux qu’un procédé de nettoyage. En effet, la projection de sable à haute pression permet de retirer les poussières les plus incrustées et les revêtements, ainsi que les résidus tels que la rouille ou la graisse. 

Ce procédé est donc à utiliser dans les secteurs en contact avec des machines ou des substances laissant des résidus du même type que ceux nommés précédemment. 

Le décapage par jet d’eau 

De la même façon que le sablage, l’hydro-décapage est une technique utilisant la projection d’un jet d’eau à haute pression. Ici, l’utilisation de l’eau permet de retirer toutes traces de moisissures, de poussières et autres résidus du même type. Il est également utilisé, comme le sablage, pour ses capacités décapantes ayant pour effet de redonner vie à des supports à la saleté s’est trop incrusté et risquerait de porter atteinte à la sécurité des employés. 

Le décapage par jet d’eau est notamment utilisé dans le nettoyage des supports comme les routes ou le béton ; sa haute pression permettant de facilement désincruster des résidus de tous types. 

Le nettoyage à ultrasons

Il est surtout adressé aux industries pharmaceutiques ou dans des secteurs en contact avec des résidus marquants comme le sang ou les albumines. Pour cela, les spécialistes utilisent un appareil projetant des ultrasons à haute pression, ce qui désincruste jusqu’à la dernière particule de saleté. 

Comme nous venons de le préciser, ce nettoyage est surtout préconisé dans les environnements pharmaceutiques, en contact avec des produits tâchant. On le retrouve également dans la sphère médicale et hospitalière nécessitant un nettoyage en profondeur. 

Le bionettoyage 

Souvent couplé avec le nettoyage à ultrasons, le bionettoyage utilise des produits détergents et désinfectants spécifiés par la norme NF X 50-790. Une norme qui, implicitement, statue sur les secteurs dans lesquels effectuer ce type de nettoyage. 

On le retrouve surtout dans les industries pharmaceutiques, biotechnologiques ou dans les laboratoires de recherche utilisant des substances biologiques ou des agents chimiques. 

Le nettoyage par vapeur sèche 

En faisant appel à la haute pression et à la haute température, le nettoyage à la vapeur d’eau permet de remédier nettoyer, dégraisser et désinfecter toutes les surfaces et machines, quels que soient le secteur dans lequel les utiliser. Grâce à la haute température, les surfaces sèchent rapidement et le nettoyage n’entrave pas la production. 

Ce nettoyage peut être utilisé dans tous les secteurs d’activité. 

Ce qu’il faut retenir des procédés de nettoyage industriel 

L’ensemble des procédés sont utilisés selon les secteurs et les besoins de chaque entreprise. Quelle que soit la nature des produits utilisés, l’objectif demeure le même : garantir la propreté des locaux et la sécurité des employés. 

En revanche, à l’image du nettoyage par vapeur sèche, certains procédés peuvent être utilisés pour entretenir les bureaux et autres ateliers ne faisant pas, à proprement parlé, écho à l’« industriel ».