Quelles sont les étapes nécessaires à la création d’une société de conciergerie ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
quelles-sont-les-etapes-necessaires-a-la-creation-d-une-societe-de-conciergerie

En France, le marché de la conciergerie connaît un franc succès. Bien que la concurrence soit assez importante dans certaines villes, la conciergerie est un domaine qui vous offre une multitude d’opportunités. Mais avant, il faut réussir la création de votre société de conciergerie en procédant étape par étape. Entre la préparation de votre projet de création de société de conciergerie, le choix de création de l’entreprise et la réalisation des diverses formalités d’immatriculation, découvrez dans cet article les étapes indispensables au lancement et développement de votre société de conciergerie.

Quels sont les éléments à considérer pour la création d’une société de conciergerie ?

Comme tout projet de création d’entreprises, créer une société de conciergerie fait appel à la considération de quelques infos.

Bien définir l’activité de conciergerie

Le secteur de la conciergerie en France est relativement vaste. On retrouve notamment la conciergerie d’entreprise, la conciergerie à destination des particuliers, la conciergerie apparentée au tourisme ou au voyage et la conciergerie privée. En d’autres termes, les services proposés par une conciergerie peuvent s’étendre sur divers secteurs et lieu, allant des prestations réalisées dans la maison d’un particulier à la salle d’une entreprise, en passant par la chapelle ou monument de la ville, les palais, le musée et la prison. Le professionnel peut aussi intervenir dans la demeure d’une personne souffrant d’un handicap.

Avant même d’établir le business plan adapté à votre projet de création de société de conciergerie, il vous faut procéder à une étude du marché de la conciergerie en France, notamment dans la ville de Paris, identifier votre clientèle cible en plus de définir l’ensemble des services que vous désirez proposer à ces derniers. Des renseignements qui sont essentiels à la réussite de votre prospect et de votre approche commerciale auprès de vos clients.

Trouver un local pour la société de conciergerie

Une fois le type d’activité de conciergerie défini, vous êtes tenu de trouver un local pour votre société. Cette démarche est primordiale pour démarrer une activité privée en bonne et due forme. Retenez que le siège social de votre société peut être établi à même votre domicile, à condition bien évidemment de rédiger une attestation de domiciliation au préalable. En revanche, vous êtes dans l’obligation de trouver un emplacement commercial au niveau de la zone d’activité de votre choix pour lancer efficacement une conciergerie d’entreprise.

Prévoir les frais nécessaires à la création d’une société de conciergerie

Pour créer une société de conciergerie, il est nécessaire de mettre un budget de côté. Histoire de limiter au mieux les imprévus et de réussir l’ensemble des démarches. Les frais de création d’entreprises sont alors à indiquer dans vos dépenses. Ceci inclut les frais d’honoraires du professionnel en charge de la création de la société, du coût de l’annonce légale ainsi que des frais de greffe. Ensuite viennent les frais liés aux nombreux services requis pour faire fonctionner votre entreprise. On parle plus spécialement des frais de service de l’expert-comptable, de l’assurance professionnelle, du compte bancaire professionnel, des différents matériels, etc.

Trouver un financement pour la création d’une société de conciergerie

En principe, il n’y a pas besoin d’un financement de départ important pour se lancer dans une activité de conciergerie. Il est même très rare de demander un financement bancaire pour la création de ce genre d’entreprise. À savoir qu’un financement ne vous sera utile que dans la mesure où vous désirez ouvrir une société de conciergerie rejoignant un réseau de franchise donné.

Quelle forme juridique adoptée pour une société de conciergerie ?

Il s’agit d’une étape cruciale dans l’idée d’ouvrir une société de conciergerie en France. Votre choix peut se porter sur plusieurs formes juridiques, à choisir selon le nombre de partenaires ou de participant au projet. Pour une société de conciergerie que vous désirez créer seul, vous pouvez opter pour une EURL ou une SASU. Par contre, si vous êtes plusieurs à vouloir créer la société, vous disposez de nombreuses options telles que la SARL, la SAS, le SNC… Cela dit, que vous soyez seul ou accompagné de partenaires, vous aurez toujours une préférence pour une SARL ou une SAS.

Comment définir les besoins humains et matériels pour sa société de conciergerie ?

Dès lors que vous avez effectué l’étude du marché dans le secteur de la conciergerie et adopté la forme juridique correspondante, il ne vous reste plus qu’à lister les besoins humains ainsi que les matériels utiles au démarrage de votre projet. Notez bien qu’au moment où votre clientèle s’élargit, il vous faut bien vous équiper avec des appareils à l’image du standard téléphonique. De quoi vous permettre de répondre efficacement et rapidement à toutes les demandes de vos clients. Dans la mesure où votre local ne peut pas recevoir votre clientèle, ayez tout de même le nécessaire pour pouvoir accueillir vos professionnels et à avoir les équipements infos indispensables à la gestion optimale des demandes. Selon la zone d’implantation de votre local, les heures de visite et les services proposés par vos concierges, vous serez même amené à vous munir de véhicules professionnels. Ces derniers qui peuvent être achetés ou loués en vue de limiter au mieux l’investissement de départ.

Pour les besoins en personnel de votre entreprise, vous aurez besoin de plusieurs concierges pour répondre aux besoins de vos clients. Quel que soit le genre de lieu ou famille à dépanner, un concierge doit savoir que le client est roi. La réussite de votre entreprise reposera en effet sur la qualité des prestations des concierges et de leur aptitude à répondre aux exigences de la clientèle. Pour cette raison, assurez-vous que votre professionnel soit parfaitement capable de fournir un service sur mesure à celui-ci. Le mieux serait même de devenir l’un des partenaires du fournisseur pour pouvoir satisfaire les requêtes rapidement, même pour le cas des demandes de dernières minutes.

Ceci fait, il ne vous reste plus qu’à réunir l’ensemble des justificatifs, envoyer la demande d’immatriculation au greffe, élaborer le plan marketing de votre société de conciergerie et le tour est joué !