Pourquoi demander à votre employeur de faire une VAE ?

Publié le , par La RDE
Catégories :

La VAE est l’action de transfigurer l’expérience acquise de toute personne exerçant une activité en certification ou en diplôme. C’est une démarche utilisée pour valoriser les compétences individuelles et le savoir-faire de cette personne. Il est nécessaire de comprendre le parcours VAE avant de l’entamer ainsi que de comprendre ses modalités pour le salarié.

Tout savoir sur la VAE

La VAE permettra l’évolution en carrière professionnelle d’une personne que ce soit pour un concours ou pour postuler pour un nouvel emploi. Elle peut même poser sa candidature pour une formation ou pour créer une entreprise avec celle-ci. Même si elle n’a pas les diplômes nécessaires pour ces actions, la VAE entraînera une reconnaissance des compétences. La durée d’expérience nécessaire requise pour son obtention est de 1 an. La liste des personnes éligibles au VAE regroupe toutes celles qui sont actives professionnellement. Les postulants pour un emploi, surtout les personnes âgées peuvent également en bénéficier. Le VAE permet l’obtention de divers types de diplôme reconnu comme ceux délivrés par l’Etat et ceux remis par les établissements d’enseignement supérieur.

La procédure pour une VAE comporte trois étapes à suivre. Tout d’abord, l’admission de la candidature. Elle consiste à analyser la certification visée par rapport à l’expérience professionnelle de la personne concernée. De plus, il faut déposer le dossier à l’organisme certificateur avec toutes les pièces justificatives demandées. Et enfin, attendre la notification de la décision reçue de la part de cet organisme. La deuxième étape consiste à l’accompagnement du candidat en vue de lui fournir toutes les orientations aux prochaines étapes de la validation. Enfin, la troisième étape tient à examiner les acquis de l’expérience du candidat afin de finaliser la validation et l’obtention du certificat. Pour les candidats issus de l’étranger, la VAE à distance est possible et fortement conseillée. Elle suit ces mêmes étapes avec des accompagnements spéciaux et le seul déplacement à prévoir sera l’entretien avec le jury de validation.

Les modalités de la VAE pour les salariés

La VAE pour les salariés peut être effectuée pour une promotion par alternance ou une reconversion d’emploi. Elle permettra aux salariés de bénéficier d’une promotion professionnelle ou sociale ou bien même de changer de métier. Les charges entraînées pas ces actions seront au compte de l’opérateur de compétences engagé par l’entreprise où le salarié souhaite évoluer. Ces opérations s’effectuent pendant son stage de travail donc il peut demander un congé VAE pour se préparer à l’évaluation.

En dehors du temps de travail, les frais relatifs à la VAE sont à la charge du salarié. Il peut se servir d’un compte personnel de formation pour suivre sa validation. Il doit adresser une demande d’absence à son employeur dans un délai de 60 jours avant le début de son examen. Pendant cette absence, sa protection sociale et sa rémunération seront maintenues. Néanmoins, cette demande pourra ne pas être requise si l’accord pour des conditions générales d’utilisation du service est conclu. Il servira de convention entre l’entreprise et le salarié. Enfin, celui-ci peut procéder à un autofinancement de sa VAE avec un accord entre lui et tous les organismes impliqués dans sa VAE.