Tout ce qu’il faut savoir sur la méthode SMART

Publié le , par La RDE
Catégories :
Tout-savoir-méthode-SMART

La méthode SMART est utilisée par de nombreuses entreprises pour garantir la réussite d’un projet et atteindre leurs objectifs. Mais qu’est-ce que la méthode SMART ?

Qu’est-ce qu’on entend par SMART ?

SMART est un mot anglais signifiant « intelligent ». Il a été relié au concept du management par George T. Doran via des objectifs définis par un consultant expert en management américain : Peter F. Drucker. Aujourd’hui, la méthode SMART se base sur cinq critères pour définir des objectifs :

  • Spécifiques,
  • Mesurables,
  • Atteignables,
  • Réalistes
  • et Temporellement définis.

Ce sont des indicateurs importants servant principalement à définir des objectifs très clairs, déterminer les étapes à suivre et départager les taches pour réussir les projets.

S pour spécifique

Il est crucial de donner une description très précise de votre objectif. C’est pourquoi il faut qu’ils soient liés au travail de la personne en charge de la réalisation. Le contenu doit également être clair et facilement compréhensible par l’ensemble des collaborateurs.

Par ailleurs, l’objectif doit être atteignable, ambitieux et cohérent avec la stratégie globale de la société. Plusieurs questions méritent aussi des réponses spécifiques : quel est mon objectif ? Où, quand et comment le réaliser ? Quelles actions mettre en œuvre?

M pour mesurable

Tout objectif doit être mesurable et quantifiable. Par conséquent, il est essentiel de décomposer l’objectif en plusieurs éléments mesurables, c’est-à-dire en chiffres précis. Des preuves concrètes permettent d’ailleurs de faciliter le suivi. À titre d’exemple, il faut générer X leads jusqu’à la fin de l’été ou vendre X produits en une année.

A pour atteignable ou acceptable

Il est primordial de fixer un objectif atteignable et acceptable en tenant en compte des ressources financières et humaines de l’entreprise. En fait, avoir des objectifs trop ambitieux risque de démotiver vos collaborateurs. De plus, si vous n’avez pas les moyens nécessaires, il est certain que vous allez échouer. Pour faire le bon choix, il faut considérer :

  • le marché,
  • les concurrents
  • et la performance interne.

R pour réaliste

Un objectif doit également être pertinent et réaliste. De la sorte, arrêtez de mettre la barre un peu trop haut. Si vous voulez vendre plus de produits cette année, il peut par exemple être nécessaire d’engager de la main-d’œuvre supplémentaire. Toutefois, sachez que le recrutement n’est pas forcément la meilleure option. La formation peut aussi être envisagée pour avoir une équipe plus performante et augmenter la productivité.

T pour temporellement défini

Il faut mettre en place une date limite pour l’atteinte des objectifs : une année, deux mois, etc. C’est primordial. Néanmoins, vous avez aussi la possibilité de fixer des dates intermédiaires pour motiver les collaborateurs. Pour une efficacité optimale, évitez ainsi les approximations et les délais trop courts. Établissez plutôt un calendrier réaliste.

Objectifs SMART : Quels sont les avantages ?

La méthode SMART peut être utilisée dans différents domaines afin d’atteindre un objectif précis : management, marketing digital, commercial, inbound marketing ou ressources humaines. La mise en place d’un tel levier permet de fixer des objectifs pertinents et motivants. Les demandes sont d’ailleurs formulées d’une façon plus éclairée tout en garantissant une meilleure gestion du temps tout au long de la réalisation du projet.

En outre, la mise en place des objectifs SMART vous fera économiser de l’argent. La raison étant que vous aurez une idée précise des ressources à mobiliser pour l’atteinte de vos objectifs. Par conséquent, les ressources seront utilisées à bon escient et les dépenses seront optimisées : il n’y aura donc aucun gaspillage. En plus de cela, chaque département aura ses propres objectifs qui mèneront à la réussite de la stratégie globale de l’entreprise.

Grâce à la méthode SMART, vous pouvez aussi favoriser la transparence au sein de votre entreprise et vérifier régulièrement la conformité de la réalisation. C’est aussi un bon moyen pour motiver son équipe. En leur confiant des tâches à la hauteur de leurs compétences, les salariés seront plus enthousiastes, notamment lorsqu’ils atteignent leurs objectifs.

De plus, les résultats sont vérifiables à tout moment pour mesurer la performance de chacun. Plusieurs outils sont d’ailleurs mis à votre disposition pour assurer le suivi des différentes actions à mener. En cas de besoin, un plan d’action peut être mis en œuvre pour voir la route à parcourir plus clairement. La voie de la formation par exemple permet d’acquérir les connaissances nécessaires pour se perfectionner dans un domaine. Enfin, le SMART améliore la performance du groupe et la communication entre les managers et les managés.

Quels sont les inconvénients de la méthode SMART ?

Malgré les avantages précités ci-dessus, la méthode SMART a aussi ses revers. En effet, même si cet outil souligne des directives réalistes pour atteindre un objectif, elle peut favoriser le désintérêt aux nouvelles idées. Aussi, si les objectifs ne sont pas assez ambitieux, cela risque de démotiver les employés et de réduire la performance de toute l’équipe.

Par ailleurs, tout comme avec les autres méthodes impliquant la définition de plusieurs objectifs, la pression concernant la performance de l’équipe et de chaque individu augmente. Le stress chronique n’est cependant pas bon dans un environnement professionnel. Pour y remédier, il faut alors étudier les causes de la non-atteinte des objectifs et essayer de trouver des solutions constructives.

Comment définir des objectifs SMART ?

Dans tout ce que vous faites, il est recommandé de formuler de façon positive vos objectifs SMART et votre plan marketing. Certes, la méthode SMART permet de définir des objectifs qualitatifs et quantitatifs et de planifier un plan d’action clair, atteignable et réalisable. Néanmoins, pour mettre en place un objectif atteignable, il est préférable de réunir toutes les parties prenantes et de leur expliquer en détail les étapes à suivre.

De nos jours, il vaut mieux privilégier un dialogue avec tous les employés pour une meilleure compréhension. D’ailleurs, un bon manager doit savoir communiquer avec ses collaborateurs. C’est un excellent moyen pour susciter l’intérêt et l’adhésion. Vous pourrez ainsi mieux les motiver avec des objectifs clairs, transparents et mesurables.

Quoi qu’il en soit, pour écrire des objectifs selon la méthode SMART, il faut se poser beaucoup de questions. Les réponses obtenues vous permettront d’affiner la stratégie. Si la date d’échéance est encore éloignée, il est plus judicieux de fixer des objectifs intermédiaires. Cela permettra de garder l’attention de vos collaborateurs et de ne pas se perdre en cours de route. En tout cas, une fois que vous aurez défini les 5 critères, vous n’avez qu’à les développer et les résumer.

Quelles sont les autres méthodes de définition d’objectifs ?

Pour définir des objectifs, vous pouvez aussi essayer les deux autres méthodes suivantes.

La méthode 4C F

Il s’agit de l’acronyme de Clarity, Challenge, Complexity, Commitment et Feedback. Concrètement, cela signifie en français :

  • clarté : définissez de manière concise, claire et sans ambiguïté les objectifs à atteindre;
  • défi : défier les membres de l’équipe doit être votre rôle pour les motiver et les aider à se sentir plus confiants;
  • complexité : misez sur des objectifs simples, clairs et compréhensibles pour un résultat optimal;
  • engagement : encouragez l’engagement de chacun des participants pour favoriser la cohésion d’équipe, améliorer la performance en interne et atteindre facilement l’objectif de l’entreprise;
  • rétroaction : surveillez les progrès réalisés et donnez un feedback à l’équipe.

En somme, il existe cinq principes fondamentaux qui permettent de fixer un objectif. Pour mettre en place des actions efficaces, il faut étudier un à un chacun de ces éléments.

La méthode BGS ou Backwards Goal Setting

Cette méthode consiste à planifier l’objectif final dès le départ en définissant au préalable les actions à mener. Grâce au BGS, il est possible de déterminer à l’avance si l’objectif est réaliste ou non. Cette méthode de BGS peut donc être couplée à la méthode SMART afin d’obtenir l’objectif réaliste attendu.C’est d’ailleurs une des compétences attendues d’un bon manager de savoir exploiter les différentes méthodes de gestion afin d’avoir une feuille de route cohérente avec les objectifs de l’entreprise.

De plus la création (ou la mise en place) de plusieurs indicateurs de résultats objectivement et temporellement vérifiable (mesurable) doit accompagner toutes feuilles de route ou plan d’action. En effet, rien ne sert de planifier si l’on ne peut mesurer les avancés.

La mise en œuvre de la méthode SMART est donc un passage obligé pour définir des objectifs clairs et précis et établir un plan marketing efficace. En clair, c’est une sorte de tableau de bord pour l’équipe, permettant d’aider les collaborateurs à mener à bien les projets en cours. On tient aussi à noter que la réussite de la stratégie globale de l’entreprise dépend de l’atteinte des objectifs par département : marketing, finance, commercial…