Déchets industriels : comment bien choisir ses bacs de rétention ?

Publié le , par La RDE
Catégories :
Déchets-industriels-bien-choisir -bacs-rétention

Les activités des industries conduisent souvent à la production d’importants déchets. Pour assurer la protection de l’environnement et des personnes, la plupart des pays ont adopté des lois concernant le stockage de produits dangereux et polluants. L’usage d’un bac de rétention est vivement recommandé pour la gestion des substances polluantes. Pour optimiser la gestion de l’activité polluante de l’entreprise, le choix des bacs de rétention ne doit pas se faire à la légère.

Qu’est-ce qu’un bac de rétention ?

Le bac de rétention ou palette de rétention est un équipement qui a été élaboré pour entreposer les produits dangereux et toxiques. En général, ces produits peuvent être placés dans des récipients classiques avant d’être stockés dans un bac de rétention afin de pouvoir recueillir les éventuelles fuites. Le bac de rétention est utilisé pour conserver les produits dangereux dans un lieu sûr. Il offre la possibilité de garder un espace de travail propre. Il peut également servir pour le transport de ces substances.

Les bacs de rétention permettent aussi d’éviter le contact des déchets ou des produits toxiques avec le sol. Les fûts, les cuves, les barils ou autres récipients de stockage de produits dangereux pourront alors être placés en hauteur. En effet, si les barils et les récipients de stockage sont en contact direct avec le sol, les fuites et les éventuels problèmes ne pourront pas être résolus à temps, et occasionneront des dommages sur les lieux et à proximité.

L’usage d’une palette ou d’un bac de rétention est donc un moyen de se protéger des effets néfastes des produits toxiques. Il faut savoir qu’un liquide ou un produit (huile, produit chimique, hydrocarbure…) est considéré comme dangereux lorsqu’il engendre des dommages au niveau de l’environnement et constitue un danger pour la santé humaine et animale.

Pourquoi les industries utilisent-elles le bac de rétention ?

L’usage des bacs de rétention est une obligation légale pour les entreprises œuvrant dans le secteur industriel. Ils sont utilisés pour le stockage des substances polluantes. Quelques textes stipulent d’ailleurs que les industries qui ne prennent pas de précautions pour stocker leurs déchets et leurs produits dangereux sont passibles de sanctions.

Les précautions que les industries doivent prendre concernent principalement la protection de l’environnement. Elles sont également tenues de s’inscrire dans le cadre du ralentissement de la pollution de la planète. Les entreprises dans le secteur industriel qui respectent les règles stipulant le stockage et le traitement des produits dangereux disposent ainsi d’une licence. Cette dernière garantit que les activités de l’industrie répondent aux normes en vigueur.

Bien choisir le bac de rétention

Il est important de choisir le bac de rétention avec minutie pour éviter les mauvaises surprises. Il faudra donc porter une attention particulière sur :

Le produit à stocker

La prise en considération du paramètre produit à stocker permet d’éviter les effets négatifs occasionnés par les produits polluants, comme  la corrosion.

Le matériau

Afin d’optimiser son efficacité, il faut se pencher sur le type de matériau.

Les bacs de rétention en acier

Les bacs de rétention munis d’une cuve en acier sont très prisés pour le stockage de déchets industriels hautement dangereux. Ils sont plus sécurisés et sont recommandés pour les substances toxiques. Les modèles en acier peuvent être peints, galvanisés ou avec caillebotis. Les bacs de rétention en acier galvanisé sont adaptés pour la manutention de produits polluants non corrosifs. Les bacs de rétention en acier avec finition polyépoxyde eux sont fait pour le conditionnement des produits inflammables et des produits polluants non agressifs. Ces types de bacs de rétention sont réputés pour leur résistance. Ils peuvent contenir des fûts, des cuves ou des bidons d’un volume de 1000 litres.

Les bacs de rétention en inox

Les bacs de rétention en inox sont recommandés pour le stockage de déchets industriels agressifs et dangereux. Sa haute résistance à la corrosion permet de conserver les produits chimiques de manière sûre. Les bacs de rétention en inox sont également utilisés dans les secteurs d’activités exceptionnellement exigeants comme la chimie et l’alimentaire. Ils sont aussi utilisés pour la manutention de produits dans les zones à risques, et pour le transport de déchets dangereux et toxiques. De plus, l’entretien d’un bac de rétention en inox est facile.

Les bacs de rétention en polyéthylène

Ces bacs de rétention sont des modèles de haute densité. Ils peuvent être utilisés pour la manutention des déchets toxiques et corrosifs suivant les normes et les législations en vigueur. Cette matière jouit d’une grande robustesse et offre une excellente résistance aux produits chimiques agressifs. Il y a également des bacs de rétention en polyéthylène recyclé, réputés pour leur résistance à la corrosion et leur capacité à répondre aux différentes contraintes environnementales. Il est à noter que le plastique propose des propriétés neutres. Les bacs en polyéthylène n’entraînent donc aucune réaction en chaîne, que ce soit au moment du déversement des produits, durant son stockage ou encore lors de son transport. Toutefois, il faut savoir que le bac de rétention en polyéthylène ne convient pas aux stockages de produits inflammables.

La capacité

La capacité de votre bac de rétention est également à prendre en compte pour votre choix. La loi encadre d’ailleurs la capacité d’un bac de rétention. Pour le conditionnement des liquides tendant à engendrer la pollution des eaux ou des sols, par exemple, le volume du bac de rétention doit au moins être égal à 50 % de la capacité totale de stockage. De plus, il ne doit pas être inférieur au volume du plus gros récipient.

Cependant, l’arrêté du 24 septembre 2020 a apporté une modification concernant le volume de rétention des substances inflammables. Cette ordonnance stipule que le volume de rétention peut aller jusqu’à 100 % de la capacité totale de stockage. Il faut également porter une attention particulière sur le poids du bac de rétention pour prévoir les démarches à entreprendre pour le transport.

Les précautions à prendre pour utiliser les bacs de rétention

Il existe certaines dispositions qui devront être entreprises pour l’utilisation d’un bac de rétention.

Entreposer dans les normes

L’utilisation d’un bac de rétention et l’entreposage sont régis par une réglementation afin d’empêcher les fuites de produits toxiques. Pour être en mesure de connaître les différentes conditions d’entreposage, il est judicieux de vous informer auprès d’une industrie tierce, sur les sites d’autorité ou sur les plateformes dédiées aux aides et aux conseils.

Bien entretenir le bac de rétention

Il faut tenir le bac de rétention loin des salissures. Dans la mesure où une petite quantité du produit s’est déposée sur les parois, il est conseillé de nettoyer rapidement, car cela offre la possibilité d’empêcher la corrosion. Procédez aussi à un contrôle complet des récipients destinés pour la rétention tous les deux ans afin d’être certains de toujours se conformer à la réglementation en vigueur.

Confier le transfert et le traitement des substances dangereuses à un professionnel

Il faut savoir que les précautions pour l’usage d’un bac de rétention concernent la manutention, l’acheminement et le traitement. Pour des raisons de sécurité, il est plus judicieux de déléguer ces tâches à des professionnels qualifiés pour se conformer à la réglementation. Ces experts disposent des expertises et des matériels nécessaires pour mener les tâches à bien.

Conclusion

Les bacs de rétention présentent de nombreux avantages pour une entreprise évoluant dans le secteur de l’industrie ou de la construction. C’est un moyen d’entreposer les substances toxiques et dangereuses, et permet aux entreprises de garder leur zone de travail propre, d’éviter les éventuels impacts sur l’environnement et la santé des membres de leur personnel. Il est nécessaire de choisir méticuleusement les bacs de rétention de son entreprise. Il faut prendre en compte certains critères comme la matière, le type de produit à stocker avant de s’attarder sur le prix.