Tout sur la legaltech : présentation, fonctionnement et fiabilité

Publié le , par La RDE
Catégories :
Legaltech-présentation-fonctionnement-fiabilité

La legaltech est une société de service numérique. Elle met en avant les technologies et les logiciels utilisés dans le but de faciliter le quotidien des avocats, des juristes, des entreprises et des professionnels du droit et de la justice. Pour quelles raisons alors recourir à cette solution dématérialisée, et comment bien choisir une legaltech à Paris ?

Legaltech : limitation et délimitation

Pour gagner en productivité et en efficacité, les professionnels du droit et de la justice, notamment les avocats et les juristes, ont décidé de passer à la digitalisation. Une legaltech est une entreprise utilisant des outils innovants, notamment des logiciels et de nouvelles technologies, afin de pouvoir proposer des services juridiques dématérialisés. Il s’agit d’un moyen de faire une économie de papier sur les impressions et la constitution de dossiers physiques.

La transformation digitale permet d’automatiser le service dans le but d’améliorer la relation entre un professionnel du droit et son client. Cette option est aussi d’une grande aide pour un cabinet d’avocats dans la gestion quotidienne de leur business, la gestion de la facturation, la comptabilité, le stockage des archives et le respect de la conformité avec le cadre légal. Les solutions numériques peuvent d’ailleurs être instaurées au sein d’une entreprise TPE ou PME ainsi que dans les start-ups. Elles s’adressent aussi dans un même temps aux particuliers proposant une offre de service juridique numérique.

Quels sont les services proposés par une legaltech ?

Le but de la legaltech est de simplifier le quotidien des entrepreneurs. Elle peut intégrer plus ou moins de fonctionnalités qu’il est possible d’adapter en fonction des besoins réels des avocats : étude de marché, génération automatique des documents juridiques (rédaction de contrat, statuts juridiques, attestation de travail…), formation, planification juridique, conseils pratiques, analyse statistique et analyse juridique, procédure de règlement des litiges, mise en relation avec d’autres professionnels du droit et de la justice, etc.

La legaltech peut aussi se charger de toutes les procédures de création d’une société jusqu’à l’inscription au Répertoire des métiers ou au Registre du Commerce et des Sociétés.

Quels sont les avantages de la legaltech ?

La legaltech peut être utilisée dans de nombreux domaines notamment en droit des sociétés, en droit des contrats, en droit du travail et bien d’autres encore. Les solutions numériques proposées sont fiables. Les applications en ligne sont en effet sécurisées et conformes aux normes en vigueur. Il n’y a donc pas de risque de fuite ou de perte de données.

D’ailleurs, la prise en main et la mise en marche sont très simples. Si les avocats, les experts en justice et leurs équipes savent manipuler un navigateur internet, ils sauront apprendre rapidement le fonctionnement des outils dédiés. Néanmoins, la transformation digitale demande du temps. Il faut en effet prévoir une formation pour maîtriser facilement les logiciels.

En général, même des étudiants sortant de l’université et ayant obtenu un diplôme correspondant à leur niveau d’étude peuvent s’en charger. En tout cas, les opérateurs mettent en général à la disposition des clients des manuels d’usage accessible en ligne (la lecture peut se faire à tout moment) ainsi qu’un service d’assistance joignable au moins pendant les heures de bureau.

Le service numérique offre aussi un gain de temps non négligeable aux entreprises. La raison étant que tous les documents appartenant à l’avocat (ou tout autre professionnel utilisant le service) sont stockés dans un seul endroit et sauvegardés régulièrement, ce qui permet de réaliser une économie sur les espaces de stockage. Les collaborateurs peuvent donc y accéder même à distance seulement en quelques clics. Il n’est donc plus nécessaire de faire une recherche (souvent ardue) dans les archives pour trouver un document en particulier. Grâce aux outils en ligne, les risques de doublons ou d’erreurs de saisie sont aussi réduits.

Les solutions proposées par les acteurs du secteur peuvent également convenir à toutes les structures. Certains outils ciblent des domaines spécifiques, d’autres par contre proposent une solution généralisée. Pour finir, le coût est à la portée de toutes les bourses et varie selon les options sélectionnées et le nombre d’utilisateurs. Il suffit d’adapter les fonctionnalités mises en avant sur la plateforme en fonction des besoins d’un cabinet d’avocats pour optimiser les dépenses et réussir la transformation digitale.

Legaltech : comment ça marche ?

Les algorithmes utilisés par les acteurs spécialisés dans les legaltechs en France sont fiables. Ils permettent de réaliser des documents juridiques ainsi que différentes tâches courantes. Le principe consiste à se rendre sur une plateforme dédiée et de sélectionner parmi les différents services la prestation souhaitée :

  • formalités administratives,
  • création de société, etc.

L’objectif étant de travailler dans le respect du cadre légal. Il faudrait par la suite remplir un formulaire pour modifier le contenu du document prérédigé. Grâce à cet outil, l’avocat ou le professionnel du droit est en mesure d’ajouter, modifier ou supprimer des informations afin de personnaliser les clauses. Aujourd’hui, la legaltech essaie de fournir des services plus souples et plus performants afin de satisfaire au mieux les entreprises.

Comment bien choisir une solution legaltech ?

Vous pouvez trouver en France un grand nombre d’entreprises et d’acteurs de legaltechs. L’offre en service numérique est en effet abondante, qu’il est facile de s’y perdre. Pour faire le bon choix, il est conseillé de déterminer les besoins de votre métier et l’objectif du projet. Pour cela, dressez un cahier des charges et prenant en compte votre calendrier. Puis, réalisez un benchmark des solutions présentées sur le marché. N’oubliez pas de déterminer en avance le budget, car cela aura une influence sur le type de solution à privilégier.

Lorsque vous recherchez une offre de legaltechs, vous devez prendre en compte les différents services proposés par les différentes sociétés spécialisées, la durée de la formation, la qualité des services, la spécialisation et la fiabilité des solutions. La renommée peut aussi vous aider à trouver les meilleurs acteurs du secteur.

Se spécialiser dans la legaltech et le law innovation : comment procéder ?

Certains organismes à Paris proposent une formation en legaltech et law innovation. Les cours se déroulent à l’université. À la fin du cursus, les étudiants reçoivent un diplôme d’Université (DU). Ils sont ensuite prêts à intégrer des sociétés spécialisées. Si vous souhaitez faire carrière dans ce domaine, suivez une formation en legaltch et law innovation pour maîtriser tous les aspects du projet.

Pour davantage d’informations, assistez au village de la legaltech, le grand salon de la transformation des métiers organisé par open Law.

Village de la legaltech est le lieu de rencontre des professionnels du droit, étudiants et différents entrepreneurs souhaitant échanger sur l’open data et autres sujets autour de la legaltech.

Conclusion

La legaltech se présente comme un outil incontournable pour les professionnels du droit souhaitant améliorer leur rendement et gagner en efficacité. Les solutions proposées permettent d’ailleurs de minimiser les risques d’erreur et d’économiser du temps dans la réalisation des tâches habituelles. Il faut néanmoins choisir des services en accord avec les besoins de son entreprise pour garantir la bonne marche des activités. Pour ceux qui envisagent de faire carrière dans ce secteur, il est conseillé de suivre une formation en law innovation.