La visière de protection : utile pour assurer la sécurité du personnel

Publié le , par La RDE
Catégories :
visiere-protection-covid

Depuis le dé-confinement le 11 mai 2020 dernier, certaines entreprises ont ouvert leurs portes dans le strict respect des mesures en place concernant la lutte contre la propagation du Covid-19. Beaucoup d’entre elles se posent des questions sur les mesures à mettre en place pour protéger leur personnel. Actuellement, les visières de protection sont très prisées par les Français pour compléter l’utilisation d’un masque, mais pas que.

Qu’est-ce qu’une visière de protection ?

Pour garantir la sécurité du personnel, il est du devoir des dirigeants de prendre les mesures de prévention et de protection adaptées. Bien sûr, elles doivent être conformes au Code du travail ainsi qu’aux décisions prises en urgence par le gouvernement. L’achat d’une visière de protection s’avère une excellente décision. Elle protège entièrement le visage, à savoir les muqueuses (nez, yeux et bouche). Ce sont, en effet, les portes d’entrée de prédilection des virus. Cet accessoire est constitué d’un serre-tête sur lequel est suspendu un écran transparent en polycarbonate.

À noter que les visières de protection doivent répondre à la norme européenne NF EN 166. Celle-ci concerne les protections individuelles de l’œil. Cette norme tient également compte des exigences comme le champ de vision et la qualité optique, sans oublier le niveau de protection de l’écran. Pour retirer cet accessoire, il faut veiller à minimiser le risque de se toucher le visage. Idéalement, les experts recommandent d’éviter de toucher à la visière lors de son usage. Il faut aussi éviter de passer ses mains dessous pour se frotter les yeux, par exemple.

Dans quels cas utiliser ce masque facial ?

Il s’agit avant tout d’un outil indispensable pour les professionnels afin de se protéger du coronavirus. Bien sûr, la visière de protection ne peut en aucun cas remplacer un appareil de protection respiratoire ou un masque chirurgical. En revanche, elle peut servir de complément à l’usage de ces accessoires, notamment pour les spécialistes de la santé exposés à un risque d’éclaboussure ou de projection de fluides corporels. Les visières peuvent aussi être utilisées par les commerçants ou les personnels d’accueil, en complément d’un masque. Ne pouvant pas porter de masque lors de leurs activités, les sportifs peuvent également les employer. Ce type de dispositif est réutilisable, plus particulièrement s’il répond à la norme en vigueur. Il suffit de le nettoyer soigneusement avant et après chaque usage.

Il est recommandé de le laver une fois par heure, surtout pour les praticiens en contact avec du public. L’entretien consiste à nettoyer régulièrement les deux faces et les lanières des écrans faciaux. La fréquence du lavage varie en fonction du degré d’exposition et de la durée d’utilisation du produit. En cas de doute, il est possible de doubler ce nettoyage par une désinfection avec des produits qui répondent à la norme virucide EN 14 476. On peut de même recourir à de l’alcool à 70° ou à de l’eau de javel à 0,1% de chlore actif. Pour dénicher un tel matériel, on peut se rendre dans les grands magasins spécialisés. Il est également possible d’acheter une visière protection supermarché. La qualité y est meilleure, et l’article est disponible en quantité suffisante.