Quels sont les éléments de sécurité incontournables sur un chantier ?

Publié le , par La RDE
Catégories :

Le secteur des BTP fait partie de ceux qui présentent un environnement de travail des plus dangereux. Le travail en hauteur, les matériaux et équipements utilisés, l’usage de l’électricité et bien d’autres choses peuvent être source de graves accidents même mortels.

La protection des usagers d’un chantier est une question préoccupante face à laquelle il faut agir promptement. Découvrez les éléments de sécurité incontournables sur un chantier !

Les équipements de protection individuels

Selon le Code du travail, les Équipements de Protection Individuelle (EPI) sont un ensemble de dispositifs ou un moyen destiné à être porté ou être tenu par une personne en vue de la protéger contre un ou plusieurs risques susceptibles de menacer sa santé ainsi que sa sécurité.

Ces équipements sont indispensables sur les chantiers de construction. Vous pourrez trouver ici toute sorte d’équipement de protection individuelle adapté pour les travaux de BTP. Ce sont :

  • les casques de chantier ;
  • les chaussures de sécurité ;
  • les bottes ;
  • les gants ;
  • les lunettes de protection ;
  • les protections auditives, etc.

L’usage de ces équipements est indispensable pour assurer la sécurité des ouvriers du chantier.

L’entretien des outils

Les machines et outils défectueux sont responsables de nombreux accidents de travail sur les chantiers. Un entretien permanent doit donc être fait pour prévenir ces accidents. Pour cela, un inventaire et un contrôle permanent doivent être faits sur les équipements afin de s’assurer qu’ils sont en bon état.

En outre, il est important de veiller à ce que chaque matériel soit utilisé par un ouvrier qualifié à cette tâche. Cela permet aussi d’éviter les mauvaises manipulations qui peuvent mettre en danger les usagers. L’inventaire permet également de prévenir ou de constater rapidement la disparition d’un matériel de travail.

La délimitation du périmètre

Bien plus qu’on ne le pense, la délimitation du périmètre de travail permet aussi de sécuriser le chantier dans une certaine mesure. En réalité, en installant une clôture par exemple, une personne étrangère n’a pas accès au site. En effet, une telle personne n’a généralement pas le code de conduite à tenir pour être en sécurité sur un chantier.

Les obligations de l’employeur

La sécurité sur un chantier repose en grande partie sur les épaules de l’employeur. Le code de travail exige de lui qu’il mette en place un certain nombre d’éléments pour assurer la sécurité de ses employés. Il doit d’abord mettre en place un plan de prévention des dangers et instaurer des règles de sécurité sur le chantier.

L’employeur doit aussi fournir du matériel et des outils en bon état pour les travaux. Les équipements de protection individuels doivent également être fournis par l’employeur.

La responsabilité des employés

La sécurité sur le chantier ne relève pas que de la responsabilité de l’employeur. Les ouvriers ont également une large part de responsabilité. Ils sont par exemple tenus de suivre les règles de sécurité établies sur le chantier.

Ils doivent absolument se servir des équipements de protection individuelle mis à leur disposition. De plus, les ouvriers doivent signaler l’usure ou la panne d’équipements à leur disposition. Lorsqu’un employeur et ses employés respectent tous leurs obligations, il y a moins de risques d’accidents sur un chantier.